Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis…

4e de couverture - éd. Castelmore -
"Saint-Vladimir
est un lycée privé hors du commun : à l'abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie.
Rose Hathaway est une dhampir et elle doit assurer la protections de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï.
Menacées au sein même de l'Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir. entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes : les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l'une d'entre eux pour l'éternité."

VA1

Voilà le livre que j'attendais le plus cet automne ! Contaminée par l'enthousiasme de Francesca, Evenusia et quelques autres adeptes de la lecture en VO, je n'ai pas hésité et l'ai acheté dès sa sortie sans même savoir si cela allait me plaire. Alors…

L'histoire : Dès le début, nous faisons connaissance avec Rose (héroïne et narratrice) et Lissa sa meilleure amie alors qu'elles s'apprêtent une fois de plus à fuir. Mais elles sont rattrapées immédiatement et ramenées à Saint-Vladimir, institution très privée cachée dans le Montana. Et pour cause : les élèves sont des vampires ,plus précisément des Moroï, vampires vivants, qui ne tuent pas et pratiquent une certaine magie. Lissa est une princesse Moroï, dernière descendante d'une des douze familles royales, les Dragomir. L'Academy accueille aussi des dhampirs, mi-humains, mi vampires. Rose,est une dhampir qui se prépare à sa mission de gardien de sa meilleure amie Lissa, mais celle-ci cache un secret, cause de leur fuite et qui en fait la cible de complots.

On est très vite pris dans cet univers d'étudiants - l'atmosphère m'a fait un peu penser à celle du campus de Moi, Charlotte Simmons de Tom Wolfe - entre lutte d'influence, amours adolescentes, ragots, basse vengeance et fiestas arrosées. Richelle Mead donne une véritable dimension à ses vampires (qui peuvent mourir) et leurs ennemis les Strigoï méchants et immortels et mêle habilement romances et intrigues politiques. Le secret de Lissa se dévoile peu à peu et le dénouement surprenant laisse quand même de nombreuses questions en suspens.

Vous avez compris,  j'ai adoré :
- les personnages : Rose et son fichu caractère mais aussi son grand sens du devoir et de l'amitié, Dimitri, son mentor, qui la fait rêver mais reste bien mystérieux, même Lissa, un peu lisse (je sais mauvais jeu de mots !) mais tellement empêtrée dans sa tête que j'ai souvent eu envie moi aussi de l'aider et son amoureux Christian, le rebelle déchu.
- l'ensemble : aucune fausse note pour ce premier tome qui ne laisse pas place à l'ennui. L'histoire est parfaitement menée, les détails importants  distillés toujours au bon moment et l'écriture est très agréable,  fluide et travaillée, solide.

"Dimitri m'avait dit un jour que je comprenais mieux mon devoir que beaucoup de gardiens plus âgés que moi. Je n'avais pas vu pourquoi, puisque je n'avais pas encore leur expérience du danger et de la mort. En cet instant, j'eus soudain l'impression qu'il avait raison, qu'il y avait en moi comme un sens instinctif de la vie, de la mort, et de la manière dont le bien et le mal s'imbriquaient dans le monde."

Plus d'infos et des extraits à lire sur le site Vampire Academy France !
Ces nouveaux vampires méritent bien une petite vidéo musicale vue chez Evenusia (voir l'article)
Je vous laisse apprécier... moi cela me rappelle un peu le clip de Muse pour Eclipse.