4e de couverture - éd. Gallimard
"Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Harry Potter découvre une inscription énigmatique : « La Chambre des Secrets a été ouverte. Ennemis de l'héritier prenez garde ! » En compagnie de ses fidèles amis, Ron et Hermione, l'apprenti sorcier mène l'enquête..."

HP2

On retrouve Harry au cours de ses vacances à Privet Drive,  où il semble un peu moins martyrisé par sa famille qui craint la magie. Mais l'intervention de Dobby, l'elfe de maison qui le prévient qu'un terrible danger le guette s'il revient à Poudlard, vient perturber son été et sa rentrée. C'est donc en voiture volante enfreignant un certain nombre de règles des sorciers qu'il arrive au château avec son ami Ron Weasley. La vie reprend son cours entre Potions, Défense du mal avec un nouveau professeur Gilderoy Lockart, écrivain à succès 5 fois primé par Sorcière Hebdo (mais totalement incompétent) et le Quidditch. Cependant d'étranges évènements perturbent l'école car la Chambre des Secrets a été rouverte. Et l'on apprend ainsi que Harry parle Fourchelang, on plonge dans le passé de Lord Voldemort et  dans un magnifique final, on découvre le prix du courage et de la loyauté.

Ce tome est tout aussi agréable et sympathique que le premier. J.K. Rowling parvient à la fois à garder son canevas autour d'une année scolaire et des trois héros tout en se renouvelant notamment grâce à l'apparition de Gilderoy Lockart, totalement loufoque qui amène une bonne dose d'humour, ainsi qu'à l'intrigue autour de La Chambre des Secrets  absolument palpitante (et plus effrayante que la précédente). Les personnages sont un peu plus approfondis, les liens entre Harry, Ron et Hermione sont renforcés pendant que refait surface la guerre entre Sang-Purs et Sang-Mêlés (qui curieusement rappelle quelque chose). Quand aux professeurs, ils gardent toute leur place et leur saveur. Encore un excellent opus de la saga, qui fonctionne  toujours autant pour les petits (à partir de 10 ans) que les grands.

* * * * *
L'adaptation cinématographique

Ce deuxième volet filmé est autant un régal que le premier : il est vrai qu'on retrouve le même réalisateur et que Chris Columbus fait encore une fois des merveilles que ce soit en captant la magie des décors et de l'univers qu'en maintenant habilement le suspens de la Chambre des Secrets. Quand à Kenneth Branagh en Gilderoy Lockart, il est à mourir de rire (c'est d'ailleurs un acteur qu'on ne voit pas assez souvent à mon goût). Malgré cela j'avoue moins aimé cet opus au précédent : certainement en raison de toutes ces araignées qui traînent partout, mais il reste un excellent divertissement très fidèle, encore une fois,  à l'esprit du livre.

afficheHP2

_Re_Reading_HP_logo

2/7