ILEàLire-logo4ème de couverture - éd. J'ai lu
"Ma philosophie tient en quelques mots, si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort depuis quelques temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour… le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.
La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos."

fi_vreNoire

L'histoire : MacKayla Lane , jeune femme plutôt frivole de 22 ans, perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête et retrouver le Sinsar Dubh dont lui a parlé sa sœur dans son dernier message. Elle y découvre alors que cette dernière menait une double vie pleine de mystères au milieu de créatures démoniaques et qu'elle-même est vouée à une étrange destinée car elle est une sidhe-seer : celle qui voit les Faës.
Ces Faës, loin des fées de notre enfance, sont divisées en deux clans ennemis : les Seelie, qui appartiennent à la Cour des Lumières ; et les Unseelie, qui relèvent de la Cour des Ténèbres. Ces derniers, véritables démons  sont gardés prisonniers dans une autre dimension depuis des millénaires afin de les empêcher de nuire à l’humanité. Du moins, ils l’étaient : en effet, un portail entre cette dimension et la Terre a récemment été ouvert et les Unseelie ont envahi les rues de Dublin.
Mac va donc basculer dans un univers de cauchemar car non seulement elle voit ces créatures comme elles sont - sans les "charmes" qui les déguisent aux yeux des humains - mais en plus elle va en devenir la proie. Heureusement (ou pas) pour elle, elle atterrit par hasard dans la boutique d'un certain Jericho Barrons, siddhe-seer lui aussi et beaucoup plus à même de l'aider que toute autre personne.. en échange de quelques menus services, en particulier dans la recherche du livre mystérieux qu'est le
Sinsar Dubh.

Mon avis : ce livre a fait partie (ainsi que les tomes qui suivent) de mes 40 sous la torture l'insistance de Cécile et je ne regrette pas de m'être laissée tentée. On entre tranquillement dans la vie de Mac, la narratrice, au moment où celle-ci va se retrouver totalement bouleversée par la découverte d'un univers digne des films d'horreur dans lequel elle va devoir apprendre à évoluer et  se battre. Et elle va le faire avec une détermination et une certaine naïveté qui frôle parfois l'inconscience. J'ai eu du mal au départ à m'intéresser à cette jeune fille de bonne famille, un peu fashion addict, jolie et fière de l'être mais son obstination et son attachement à sa sœur m'ont convaincue. Je me suis donc laissée emportée à sa suite vers les bas fonds de Dublin la nuit, dans le quartier fantôme ou à la recherche du moindre indice sur ce qui est réellement arrivé à sa sœur.
Malgré tout, j'ai été un peu gênée par le style (sans doute peu aidé par la traduction) plutôt simple de l'auteur qui fait que j'ai plus souvent ri que réellement tremblé à l'apparition des monstres , et eu beaucoup de mal à entrer dans les sentiments des personnages. Ceci dit, c'est une lecture très distrayante et il reste suffisamment de questions en suspens pour avoir envie de lire la suite.

Je pourrais m'arrêter là (NON Cess... ne tire pas sur la pianiste LOL) si il n'y avait ... BARRONS ! le héros masculin. Que dire de Jericho Barrons : libraire, amateur de livres anciens et de belles voitures, insondable et cachant certainement sa véritable nature, il peut être très dur avec Mac même si on pressent qu'elle ne lui est pas indifférente (pour quelles raisons ?) mais surtout, il est ter-ri-ble-ment at-ti-rant. Jugez plutôt :  " De l'homme qui me faisait face semblait émaner un charme magnétique […] Il n'occupait pas l'espace, il le saturait littéralement. Avant son arrivée, la pièce était remplie de livres. A présent, elle était emplie… de lui.[…]  Dire qu'il était beau serait inexact ? Il rayonnait d'une virilité hors du commun "Après une telle non-description (si si si je maintiens) comment ne pas succomber et se dire qu'il faut ab-so-lu-ment en savoir plus sur ce beau ténébreux. Et même si leur duo est plutôt contraint et forcé, il fait tout le charme de l'histoire, pour le plus grand bonheur de nos petits cœurs de midinette.

J'ai sorti ce livre de ma Pile A Lire pour la lecture commune de Livraddict organisée par Sandra. Vous pouvez retrouver les avis de Bambi_Slaughter / TheChouille / Frankie / Sookies / Cathy / Nane42 / Tsuki / Kassandra / Everbook / Titepomme / Nastasia / Flof13 / L@ura / Korto /