"Dans la 2e Partie de cet épisode final, le combat entre les puissances du Bien et du Mal de l’univers des sorciers se transforme en guerre sans merci. Les enjeux n’ont jamais été si considérables et personne n’est en sécurité. Mais c’est Harry Potter qui peut être appelé pour l’ultime sacrifice alors que se rapproche l’ultime épreuve de force avec Voldemort." (source Allociné)

HP7logo

Je n'en dirai pas plus sur l'histoire cependant ne lisez pas l'article suivant si vous n'avez pas vu ce film ou lu le livre correspondant !

Il m'est très difficile, ne serait-ce que d'essayer, d'être un tout petit peu objective sur ce film. Entre l'attente (je l'ai vu 2 semaines après sa sortie) multipliée par dix par le marketting environnant (vous avez remarqué le nombre d'affiches sorties dans le décompte), le fait que ce soit le dernier de la série et l'excitation d'un nouveau film après la belle réussite de la première partie (chronique ICI), la charge émotionnelle était à son comble avant même qu'il ne commence.
Reprenant exactement là où s'arrête la première partie, il enchaîne directement avec  la mise en œuvre d'un nouveau plan pour s'emparer de l'horcruxe suivant caché chez Gringotts… et c'est parti pour deux heures d'action quasi non-stop. Les scènes s'enchaînent (parfois un peu vite) mais dans l'ordre strict du livre qui est dans l'ensemble bien respecté. La tension est souvent palpable et l'émotion au rendez-vous  (je n'ai pu m'empêcher de pleurer à plusieurs moments). C'est donc un excellent cru HP que ce dernier film ; j'y ai toutefois trouvé quelques bémols. Donc avis détaillé et pour une fois je commence par le négatif :D

J'ai regretté (pas dit pas aimé ;)) :

- la présence de la 3D totalement inutile (tant mieux pour les DVDs) puisqu'elle n'apporte strictement rien de plus au film (par contre les lunettes pendant deux heures, pas top !)
- certaines scènes trop courtes ou trop vite coupées comme la mise en place du plan pour entrer chez Gringotts, très développée dans le livre et vite résumée ici ; la mort de Rogue et la scène dans la Pensine qui enchaînent avec la suite sans nous laisser le temps de souffler de même pour la scène dans la grande salle quand Harry découvre les morts de différents personnages et encore plus lors du baiser de Ron et Hermione. Même si je pense que c'était voulu pour ne pas sombrer dans le mélo et/ou donner une véritable idée de course contre la montre, j'aurais apprécié pouvoir savourer ces moments d'émotions importants dans l'histoire.
- quelques détails non conformes au livre et qui m'ont marquée comme la Pensine qui "vole" (et par ailleurs ne ressemblait pas du tout à celle utilisée dans les films précédents), la forme de la Pierre de Résurrection trop taillée, trop polie pour se fondre dans la forêt, le serpent qui n'est jamais suspendu dans sa bulle (j'attendais beaucoup de cet effet, il est complètement absent ), le fait que Harry ne répare pas sa baguette à la fin et accessoirement brise la Baguette de Sureau au lieu de la rendre à la tombe de Dumbledore…
- dans le genre détail, mais qui a gêné plus d'une personnes, : le vieillissement final des personnages n'est pas des plus réussis, seul Harry semble à peu près crédible.
- le combat final à partir du discours de Neville (très beau au passage) trop déformé par rapport à l'original, en particulier la mort du serpent (qui ne poursuit pas tout le monde dans les escaliers) et la poursuite Voldemort/Harry qui ne correspond pas à mon imaginaire - mais qui est vraiment spectaculaire -. Enfin, j'aurais aimé voir un peu plus les autres duels, même celui entre Mrs Weasley et Beatrix Lestrange est trop court.

HP7-2duelFinal

J'ai vraiment apprécié ou été émue par:

- la scène de la Forêt Interdite, depuis l'épisode de la Pierre de Résurrection jusqu'au cortège entrant dans Poudlard, magnifiquement filmée comme dans un doux brouillard et très émouvante (même en connaissant la suite on y croit). Par contre la coupure avec Dumbledore dans un décor totalement blanc pouvait surprendre ceux qui n'avaient pas lu le livre mais ce passage est juste parfait ! (bon d'accord Harry est censé être nu et alors !…)
- la bataille de Poudlard, que ce soit McGonagall au commande des statues, le bouclier protecteur avec le tour des personnages (revoir Fred et Georges ou Remus et Tonks avant la fin…) puis plus tard la destruction progressive du château (Mon Dieu ! Poudlard en feu, quel choc sur grand écran !)
- toutes les scènes que j'ai citées comme trop courtes précédemment avec une mention spéciale à celle de la Pensine (Rogue est le héros romantique par excellence !)
- la mise en œuvre du lien entre Harry et Voldemort avec l'effritement progressif de celui-ci, était elle aussi juste parfaite.
- la musique - oui je sais ! j'ai dit dans la première partie qu'elle était par trop décorative - ce défaut demeure mais Alexandre Desplats a eu le bon goût d'introduire de manière subtile et sombre les deux principaux thèmes écrits par John Williams, ce qui a donné un peu de corps à sa partition (et de nostalgie aux fans ! - il n'empêche que je regretterai toujours l'arrêt de ce dernier et que j'adorerais savoir comment il aurait traité les deux derniers films !)
- enfin je voudrais dire un grand BRAVO à tous les acteurs : même si Emma Watson et Rupert Grint sont un peu plus en retrait que dans la première partie, les seconds rôles eux sont toujours aussi éblouissants avec en tête Alan Rickman - Professeur Rogue -, Maggie Smith pour le professeur McGonagall, Matthew Lewis  enfin révélé en Neville Londubat, Héléna Bonham Carter toujours aussi déjantée en  Bellatrix Lestrange, Tom Felton (Drago Malefoy un peu  absent dans cet opus) même Ralph Fiennes - Lord Voldemort parvient (enfin) à être effrayant etc Et encore une fois toute mon admiration pour Daniel Radcliffe dont le jeu a mûri et qui montre toute une palette de sentiments. Merci à eux pour tous ces  moments forts et formidables !

Donc je résume : un bon film, fidèle au livre et à l'esprit de la saga et qui la clôt de manière magistrale. Et je peux m'empêcher de conclure avec le thème générique de John Williams  juste pour le plaisir !