4e de couverture - éd. J'ai Lu
"Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au cœur du monde. Détenteurs d'une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d'une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l'entraînant toujours plus loin dans l'horreur…"

L'histoire :
1123 après le Pacte.
Au nord Les deux royaumes du Sonrygar et du Rahimir sont séparés par une immense faille La Cicatrice, tandis qu' au sud errent les tribus nomades séparés du reste du monde par La Forêt où règnent les druides. Nul autre qu'eux n'y pénètre et tous la respectent au nom du Pacte Ancien. Les druides, seigneurs de la forêt, aident et conseillent les hommes avec sagesse mais un crime impensable bouleverse la loi de toutes les couronnes : dans la plus imprenable citadelle du Nord, quarante-neuf soldats ont été sauvagement assassinés sans que personne ne les entende seulement crier.
Un druide, Obrigan, et ses deux apprentis ont pour mission de retrouver les assassins avant qu'une nouvelle guerre n'éclate. Mais pour la première fois, Obrigan, l'un des plus réputés maître loup de la forêt, se sent impuissant face à l'énigme sanglante qu'il doit élucider…   Chaque nouvel indice soulève des questions auxquelles même les druides n'ont pas de réponses.
Une seule chose lui apparaît certaine : la mort de ces quarante-neuf innocents est liée aux secrets les plus noirs de la forêt.

Peru-Druide

Coup-de-coeur

Il y a des livres qui vous marquent tellement que vous savez n'avoir pas assez de mots pour dire tout votre ressenti tant cela a été intense ; des livres qu'il vous faudra relire, reprendre pour entrer encore plus avant dans le mystère. Druide est de ceux-là et il m'est vraiment difficile de vous dire vraiment pourquoi je l'ai aimé.
Petite revue de détails - mais je sais que cela reste bien en-deçà de la réalité - :
- une histoire forte et originale : tout commence avec l'énoncé du Pacte Ancien, texte mystérieux et fondateur de la paix entre les royaumes et les Druides. Puis nous suivons Obrigan maître-loup qui chevauche avec ses apprentis vers la Citadelle de Wishneight où il a été appelé pour élucider un crime horrible que nous découvrons avec ses yeux. Après quelques chapitres plus politiques et qui pose extrêmement bien le décor et le contexte, l'enquête - car c'en est une - va pouvoir commencer. Obrigan a 21 jours  pour éviter la guerre et l'histoire est construite comme un compte à rebours : chaque jour apportant son lot d'actions, de réflexions, d'indices mais aussi malheureusement de morts, d'angoisse, de disparitions  et finalement de mensonges en trahisons, les révélations se font jour peu à peu. Pas un temps mort, pas un seul instant de relâchement, ce livre tient en haleine d'un bout à l'autre dans une atmosphère de mystère impressionnante.
- le contexte et le décor : car cette histoire est d'autant plus forte qu'elle se situe dans un univers totalement recréé. Sur une base médiévale obscure et guerrière extrêmement bien rendue, les druides (qui ont fort peu à voir avec Panoramix) et la forêt sont source de savoirs et de mystères. Quand à l'étrange faille, son rôle est loin d'être uniquement une frontière. Tout est décrit minutieusement mais aussi avec force et vie ; ce qui nous fait sentir la puanteur des marais, voir l'obscurité de la forêt, comprendre le déroulement des batailles ou la force du Don et bien sûr nous attacher aux différents personnages.
- les personnages sont tous terriblement humains : Obrigan avec ses doutes et sa force, ses deux apprentis si différents et si proches à la fois, Jarekson manipulateur au point qu'il pourrait être le méchant mais qui finit d'une manière bouleversante, les druides enfermés dans leur croyance et prêts à tout pour survivre et les méchants justement qui ont un tel passé, une telle histoire qu'on pourrait presque leur trouver des excuses pour les atrocités commises. Chacun est fort et faible à la fois et aucun n'est tout blanc, ni tout noir parce qu'ils ont tous une véritable dimension.
- je terminerai par l'écriture d'Oliver Peru auquel je dis BRAVO ! Si dans certaines scènes de bataille, on peut penser à Tolkien, il en a aussi le souffle dans les descriptions tout en étant suffisamment éloigné pour qu'on oublie l'illustre maître et qu'on se laisse emporter par ce style incisif, précis mais aussi profond et émouvant.

Au final, un roman de fantasy sombre et même violent avec une intrigue complexe et très complète que j'ai adoré. LISEZ-LE !

Lu dans le cadre de la lecture commune organisé par Juliah sur Livraddict : Faustine, reveline, beL, Ritw, nekotenshi,

Et dans le cadre des challenges : LPDA-logofantasy201210/20

bigchallenge8/14

ABC-imagin-2012 12/26