4e de couverture - éditions  Orbit / Calmann-Lévy
"Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert l'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée.
Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres… en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana.
Et à l'inquiétante Ecole de la nuit."

LivreperduSortilèges2

J'ai adoré ce livre MAIS ce ne fut pas encore cette fois-ci le coup de cœur.

L'histoire commence immédiatement à la suite du premier tome avec l'arrivée de Diana et Matthew en 1590. Une plongée directe dans le passé de laquelle j'attendais énormément, surtout que j'avais de bons souvenirs des descriptions détaillées et érudites du tome précédent. Quelle ne fut donc pas ma déception et ma frustration sur les 100 premières pages ! Le style est étonnamment simplifié, les décors ramenés à leur plus simple expression et l'érudition quasi disparue comme si soit l'auteur ne savait plus de quoi elle parlait, soit elle sous-entendait que les lecteurs étaient totalement familiarisés avec le contexte et pouvait se passer de détails. Seulement j'en voulais beaucoup plus et il m'a manqué des éléments sur l'accomodation de Diana, ce qu'était réellement "l'Ecole de la nuit" (qui ne m'est pas apparue du tout comme inquiétante contrairement à l'annonce du résumé) et surtout j'aurais aimé que l'intrigue principale ne soit pas soudainement mise en retrait.
On en retrouve peu à peu les grandes lignes à partir du château de Sept-Tours (eh oui, il est déjà là) agrémentée par la présence du père de Matthew, Philippe, qui est un personnage haut en couleurs et absolument passionnant. Et puis la relation entre Matthew et Diana prend un vrai tournant à ce moment-là.
Mais il a fallu l'arrivée à Londres, ses mystères, ses complots… pour que l'histoire décolle et que je retrouve tout ce qui m'avait plu dans le premier tome : descriptions, érudition, un style parfait, travaillé et qui avance en même temps.
A partir de là, j'ai juste tourné les pages avec l'envie d'en savoir encore et toujours plus pour finir en me disant "Whaouh, quelle claque ! ça c'est du roman ! " Un mélange incroyable de magie, voyage dans le Temps (avec ses répercussions sur le présent fort bien amenés), d'espionnage et d'Histoire, d'alchimie, de livres et de mythes ... Bref j'ai terminé sous le choc, enchantée de ma lecture et n'attendant qu'une chose : la suite !

Au final, la mise en route est un peu lente mais passé 200 pages, ce livre a tout pour plaire, y compris à celles qui aiment une touche de fantastique mais pas particulièrement la "bit-lit". Une suite très largement à la hauteur du premier tome et qui augure bien pour le troisième.

Lu pour ABC-imagin-2012