4e de couverture - éd. J'ai lu (Crépuscule)"Elle s'appelle Gin. Elle est tueuse à gages. Dans le milieu, on la surnomme l'Araignée. Elémentale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons. Elle maîtrise aussi la magie de glace. Une élémentale d'air a tué son mentor, son ami. L'heure de la vengeance a sonné. Et elle est prête à tout, même à s'associer à un flic, le très séduisant Donovan Caine, qui a juré de lui faire la peau…"

Exécutrice1

Offert par Aidoku, lors du swap Halloween 2011, ce livre dormait depuis dans mes étagères et il a fallu l'impulsion conjuguée des challenges ABC et d'une lecture commune pour que je le sorte enfin. Si je l'ai apprécié dans l'ensemble, beaucoup de détails ont modéré mon enthousiasme.

Le roman commence par cette phrase "Je m'appelle Gin. Je tue des gens."… ce qu'elle va s'empresser de faire dans les pages qui suivent avant de partir retrouver son mentor, ami et intermédiaire Fletcher, qui va lui confier une dernière mission. Malheureusement, il s'avère que cette mission est celle de trop ; tout tourne mal et Gin va devoir faire des pieds et des mains pour se sortir du terrible guêpier dans lequel Fletcher a laissé la vie.

Les personnages :
- l'héroïne est donc tueuse à gages et élémentale de pierres ; c'est une jeune femme forte, prudente, voire dure mais à laquelle je ne me suis pas du tout attachée. Quelques bribes de son passé nous sont livrées au fur et à mesure de l'histoire et nous laisse entrevoir des failles dans la carapace mais cela n'a pas suffi à me la rendre plus proche. Froide elle paraît et froide elle demeure la plupart du temps… sauf lorsqu'apparait Donovan Caine !
- Donovan Caine est flic, l'un des rares incorruptibles de cette ville où tout semble corrompu. Il va devoir à son corps défendant (quoique…) faire équipe avec Gin qui se trouve avoir tué son co-équipier. Présenté comme viril et séduisant, avec un côté chevalier sans peur et sans reproches, je dois avouer qu'il ne m'a fait ni chaud, ni froid. Je l'ai même trouvé un peu plat (on est loin des mâles alpha de Mercy) et j'ai eu du mal à croire à l'improbable duo qu'il forme avec Gin.
- heureusement que ce duo est accompagné par Finnegan - fils de Fletcher - financier border-line et gai luron, pour mettre un peu de légéreté dans cette histoire particulièrement glauque.
A ces trois-là s'ajoutent quelques personnages secondaires hauts en couleur comme Jo et sa sœur, la vampire maquerelle, les méchants, plus vrais que nature et qui finalement m'ont plus plu que nos deux héros.

L'intrigue n'est ni plus ni moins qu'une enquête policière, mais version musclée. Les interrogatoires tournent plus au chantage et à la torture, les cadavres pleuvent sans qu'il y est de véritables indices pour nous mener à la résolution. D'ailleurs la fin est presque trop rapide et la dernière bataille à la limite du too much.
Ajoutez à cela que l'univers des élémentaux qui pourraient être vraiment intéressant, et plutôt original, est à peine exploité au cours de l'histoire, hormis dans les multiples et répétitives précautions que prend Gin.

Au final, un roman qui commence sur les chapeaux de roue, avec une "magie" assez originale mais qui tourne vite en une banale enquête musclée qui ne m'a pas tenue en haleine jusqu'au bout ; en particulier en raison des nombreuses répétitions qui émaillent le texte comme l'action. Cependant, comme c'est un premier tome, je lirai la suite pour en savoir un peu plus tant sur l'univers que sur les personnages, la fin laissant présager des révélations intéressantes.

Lu dans le cadre de la lecture commune organisée par emilie08 sur Livraddict.  Les avis des mes co-lecteurs : L.J Duhrel, Aude13, emilie08

 Et des challenges : Lettre E
ABC-2013

ABCI-2013

 

bitlit2013

9/20

New-Pal-2013