Tome 1 : Masques

4e de couverture - éd. Milady
" Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d'une noble naissance pour une vie d'espionnage et d'aventures. Elle a croisé Loup au cours d'une mission et tous deux sont devenus d'inséparables amis, car elle sait qu'il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.
Mais des circonstances dramatiques vont l'amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l'ampleur de ses pouvoirs.
Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril."

Briggs-Sianim1

Depuis que j'ai découvert Patricia Briggs avec Alpha & Omega et surtout la série Mercy Thompson, je collectionne ses parutions en français au fur et à mesure qu'elles reparaissent chez Milady (oui parce qu'au passage j'aime beaucoup ce qu'ils font sur les couvertures). Et quand j'ai besoin d'une pause livresque, d'une lecture doudou j'en sors un ou deux. C'est ce qui s'est passé avec Sianim, série que j'ai commencée cet hiver et que j'ai vraiment beaucoup aimée.

L'histoire est parfaitement résumée dans la 4e de couverture qui laisse sous entendre un tas d'aventures … qui vont effectivement avoir lieu. L'ensemble est parfois un peu décousu et manque par endroits de cohérence mais l'écriture de Patricia Briggs (dont c'est le premier roman) est déjà bien présente et rend ce livre très agréable à lire. D'autant plus qu'on échappe à la narration à la première personne (qui peut finir par lasser) ainsi qu'aux scènes osées pas toujours bien placées de certains livres d'urban fantasy.

L'univers n'est pas complètement mis en place et semble dans ce premier tome un peu tordu et confus , de même la magie utilisée reste très obscure mais plus par manque d'explications ou de construction qu'autre chose. Et au final, cela ne gêne pas la lecture portée d'abord par les deux personnages principaux.

Ces personnages justement sont extrêmement attachants. Je n'ai pas l'habitude d'utiliser ce terme dans la fiction mais là c'est vraiment le cas : Aralorn et Loup ainsi que leurs amis des montagnes semblent étonnament proches de nous. Et ni leur fort caractère, ni leurs pouvoirs respectifs n'arrivent à leur enlever leur humanité : ils ont peur, ils ont  faim ou froid mais ils se battent avec leurs tripes pour leur liberté. Et l'on suit  leurs aventures en tremblant et en priant pour qu'ils s'en sortent sans trop de dommages.

Au final, ce premier tome peut être qualifié de fantasy facile, et a pas mal de défauts d'un premier roman. Cependant, il reste suffisamment bien écrit, avec des personnages  marquants et j'ai immédiatement enchaîné avec la suite.

Tome 2 : L'Epreuve du Loup

4e de couverture - éd. Milady
" Aralorn doit rentrer chez elle après dix ans d'absence et dans les pires circonstances : son père, le Lion de Lambshold, est décédé. Quand Aralorn et Loup se présentent au château, leur magie révèle un mystère aussi merveilleux qu'inquiétant : en dépit des apparences, le Lion n'est pas mort, un sort le maintient inanimé. La jeune femme parviendra-t-elle à conjuer cette sorcellerie et à découvrir qui en est responsable ? Ou succombera-t-elle à la plus noire des magies ?"

Briggs-Sianim2

Dans sa préface, Patricia Briggs indique qu'elle a écrit ce livre à un moment où elle pensait sa carrière d'auteur terminée. Et donc sans contraintes, ni attente aucune, elle a écrit "ce qu'elle avait envie d'écrire […] pour offrir à Loup et Aralorn une histoire plus digne d'eux". Pari totalement réussi : tous les petits défauts que j'ai pu relever dans le tome 1 et en particulier au niveau de la cohérence et de la construction ont disparu. Ce qui fait que ce tome 2 et bien meilleur que le premier, et on y trouve tout ce que j'aime chez cet auteur :

- Une écriture soignée : Il est clair que le style de P. Briggs s'est affirmé entre les deux livres et que toutes les maladresses, le côté un peu brouillon du tome 1 sont gommés au profit de phrases fluides et travaillées ; ainsi que d'une intrigue plus carrée.
- L'univers
garde sa complexité mais plus expliqué avec une magie plus présente, il devient encore plus intéressant et j'ai vraiment aimé y être immergée.
- De plus, comme dans ses autres séries, l'auteur garde un réel équilibre entre l'intrigue et la romance, qui ne prend jamais le pas sur la première, offrant ainsi une histoire solide et bien conduite.
- Enfin, les personnages sont encore une fois décrits d'une manière qui nous les rend très proches, presque familiers. Il faut dire que la famille d'Aralorn forme une véritable tribu de gais lurons, avec des échanges extrêmement chaleureux et dans laquelle on sent que malgré les défauts des uns et des autres ou même les quelques dissensions existantes, il fait bon vivre.

C'est donc une excellente suite que ce tome et je l'ai suffisamment aimé pour le conseiller aux amateurs du genre. Bien sûr, je lirai les tomes 3 et 4 très rapidement.

Lettre B

ABCI-2013

New-Pal-2013