Avertissement : si vous n'avez pas lu toute la trilogie, je vous conseille de ne lire que ce qui concerne le premier tome pour ne pas vous spoiler la suite !

Tome 1 : Le Souffle de la Hyène

4e de couverture - éd. Rageot
"- Ne me touche pas..."
La voix, cassée, était à peine humaine et les yeux qui se fixèrent sur Natan ceux d'un fauve.
"- Ne me touche... surtout pas !"
La main de Natan retomba sans force. Il eut le temps de voir un rayon de lune accrocher une larme sur la joue de Shaé. Il s'évanouit."

LAutre1

Résumé - Le Livre de Poche -
"Natan est un sportif surdoué, membre d'une étrange Famille.
Shaé possède, tapie au fond d'elle-même, une Chose qu'elle ne maîtrise pas.
Les deux adolescents sont séparés par des milliers de kilomètres, mais lorsqu'ils se rencontrent, ils se découvrent un héritage commun fascinant et dangereux. Suffirat-il à combattre l'Autre, terrifiante incarnation du Mal ?"

Depuis que j'ai découvert les romans de Pierre Bottero, c'est toujours avec un étrange mélange d'excitation et d'appréhension que j'en ouvre un nouveau. Excitation parce qu'il est impossible de savoir ce qu'il nous réserve comme surprise. Mais appréhension car à chaque fois je me demande si je vais autant aimer que le précédent. Certes, cette émotion est présente presqu'à chaque nouveau livre d'un auteur déjà lu mais avec Lui c'est multiplié par 10 … et encore une fois ça a fonctionné.

Ce premier tome commence au fin fond de l'Amazonie avant de nous projeter dans une ville actuelle de l'Amérique du Nord à la rencontre du héros, Natan, adolescent presque normal, qui est en pleine tourmente. Rapidement, son monde bascule (et nous avec). Il se retrouve en cavale à la recherche de sa Famille et d'une explication sur les événements récents de sa vie. Son chemin va alors croiser celui de Shaé et de Rafi mais aussi de L'Autre, entité maléfique en trois parties qui cherche à anéantir les hommes.

Les deux héros sont attachants quoiqu'un peu déstabilisants et peu représentatifs des lycéens réels ; à la fois très matures et plutôt fragiles, chacun à leur manière. Et même si on sent dès leur première rencontre qu'ils sont faits l'un pour l'autre, rien n'est évident de prime abord. J'ai aimé découvrir leurs pouvoirs, la façon dont ils les gèrent ou les subissent ; ainsi que voir évoluer leur relation.

J'ai de prime abord été déconcertée par l'intrigue : ancrée dans le monde réel avec peu de magie, j'attendais d'être emporté ailleurs et je n'ai pas été déçue. Car très vite,  les méchants prennent des formes étranges (déjà vu dans d'autres livres de l'auteur) ; et nos héros se réfugient dans un endroit à part (je n'en dis pas plus) qui m'a totalement subjuguée - l'idée n'est peut-être pas nouvelle mais la réalisation est excellente.

Et puis au fur et à mesure, on retrouve des thèmes récurrents de l'auteur : la rencontre, les Guides, les combats à la fois violents mais essentiels, l'ouverture et l'harmonie, la capacité à être et à apprendre …

Le tout bien sûr avec la plume unique de Pierre Bottero, ici moins poétique peut-être, mais toujours précise et capable en quelques mots choisis de nous donner le ressenti des uns et des autres, le décor - très urbain - ou les mouvements de l'action. Elle sait être incisive quand il le faut et toujours extrêmement juste et prenante.

Au final, c'est un début surprenant avec des personnages qu'on a envie de suivre, dans un univers à la fois particulier et étrangement familier pour qui a déjà lu Bottero. L'intrigue est nouée et si la première partie se résout un peu facilement, elle laisse beaucoup en suspens pour la suite.

Lettre B

ABC-2013

* * * * *

Tome 2 : Le Maître des Tempêtes

4e de couverture - éd. Rageot
"Paris était désert. La visibilité était nulle, le froid intense, la couche de neige si épaisse que poteaux et panneaux avaient commencé à ployer. Pourtant, Shaé pistait. Elle pistait, guidée par l'odeur de Natan et par un instinct qui hurlait en elle. Elle était en danger...

LAutre2

 Résumé - Le Livre de Poche -
"Natan et Shaé sont venus à bout d'une partie des forces du Mal. Mais il en reste deux à vaincre, et ils doivent en découdre avec le Maître des tempêtes, qui sème la désolation par des catastrophes naturelles.
Leur rencontre avec un Guide aveugle, Emiliano, les conduit à se séparer. Natan rejoint sa Famille et tombe dans le piège tendu par sa cousine. Seul, il est condamné…"

Ce tome reprend pratique là où le premier se termine. Peu de temps s'est passé et pourtant la planète est soumise à rude épreuve et seuls Natan et Shaé peuvent la sauver. Mais pour cela ils vont devoir affronter le Maître des Tempêtes.
Leur chemin va les mener d'un Paris enfoui sous une tempête de neige au désert du Sahara et à l'Île de la Réunion…

Ces voyages sont un des attraits de ce tome grâce aux merveilleuses descriptions de l'auteur qui nous donne non seulement à voir ses décors mais aussi à ressentir la chaleur ou l'humidité, les odeurs, la lumière. On s'y croirait ! Et puis se retrouver à nouveau sur cette Ile que nous venions de visiter, c'était un petit plus inattendu :)

A côté de cela, ce tome ouvre une réflexion sur la nature humaine et les réactions en chaîne face aux catastrophes. Autant dire que ce tome est plus sombre que le précédent.

Mais ce qui m'a le plus plu c'est le travail sur les sentiments des protagonistes : Natan à la fois sûr de lui et totalement désarçonné face à une Shaé en proie à un traumatisme profond. Et pourtant, elle va se donner corps et âme à leur quête. L'évolution de leur relation est au cœur de l'histoire et Bottero aborde cette partie-là avec encore une fois une plume d'une extrême justesse.

Se posent aussi la question de leurs valeurs morales, du droit de tuer. Des idées fortes, peut-être un peu trop manichéisées mais amenées de main de maître ; tout en réservant son lot de surprises.

J'ai beaucoup plus apprécié ce tome 2 que j'ai trouvé plus mûr et plus fort en émotions que le premier.
Le tout dernier chapitre annonce la suite tout en donnant une vraie fin à l'intrigue en cours.

* * * * *
Tome 3 : La Huitième Porte

4e de couverture - éd. Rageot
" Elio prit une profonde inspiration. Rafi, c'est quoi un Helbrume? -Une créature maléfique. - Tu ne veux pas en parler ? - Si, mais pour l'instant je conduis et je réfléchis à la façon de nous sortir de là. Ils ont retrouvé ta trace trop tôt. - Qui ça, ils ? "

LAutre3

Résumé- Le Livre de Poche -
"Huit ans ont passé. L'Autre a gagné. Partout la liberté cède à la violence, les hommes ploient sous le joug d'Eqter et de ses créatures maléfiques. Pourtant une lueur d'espoir subsiste : le sang des sept Familles n'est pas tari. Les antiques pouvoirs vibrent toujours dans les veines d'Elio, un jeune garçon qui coule une existence paisible dans un village du Haut-Atlas…"

Je l'ai déjà dit en parlant du premier tome, Bottero est souvent surprenant. Mais là il m'a littéralement désarçonnée par ses choix : d'abord le monde dans lequel il va faire évoluer ses protagonistes est un monde quasi futuriste bien que proche de l'actuel ; ensuite là où j'attendais un tome plus adulte suivant les combats de Natan et Shaé … c'est en fait Elio, 8 ans qui en est le héros.

Alors certes c'est un héros parfait : il a tous les pouvoirs, toutes les réponses qu'il faut au moment où il faut ; il est Guidé, protégé… Seulement Gino n'a pas l'aura de Rafi, et la métamorphose, source de réflexions chez Shaé, ici n'apporte plus rien. De plus, les secrets que Bottero laisse planer (consciemment ou non) n'en sont pas pour qui fait attention aux détails.

Reste la maison dans l'Ailleurs, la fée Erynn (qui ressemble étrangement à une petite fille du Pacte des Marchombres ou du Chant du Troll) et encore quelques très beaux voyages…

Quand à l'intrigue, elle se résout presque toute seule sans aucune réelle surprise. Et je n'ai pas réussi à m'immerger dans ce tome autant que dans les précédents. Il faut dire que la mère en moi a pris  le pas sur la lectrice, trouvant absolument irréalisable ce que l'auteur fait vivre à son trop jeune héros. En clair, la magie n'a pas opéré cette fois-ci et heureusement qu'il y a le style de Bottero pour que ça passe malgré tout.

C'est ma première vraie déception avec cet auteur, et sans aucun doute la dernière puisque cette trilogie conclut ma découverte des romans de Pierre. Je tiens quand même à dire que cela ne m'a pas empêché d'aimer réellement l'ensemble des 3 tomes que je conseille comme tous les livres de Bottero sans aucune condition. Il ne me reste plus qu'à les relire :D

Un dernier mot pour souligner que cette trilogie bien qu'indépendante des trois premières, ne cessent de leur faire des clins d'œil que j'ai vraiment adorés : de la Pratum Vorax aux Chiens Rouges (les Grœns) ; d'Erynn au Kharx … l'Ailleurs a toute sa place dans notre monde ; ce que laisse très joliment présager le dernier Epilogue.

New-Pal-2013