4e de couverture - éd.Mnémos "Panam, dans les années 1880 : les humains ont repris depuis longtemps la main sur les Peuples Anciens. Sylvo Sylvain a posé son havresac dans la rue Farfadet, gouailleuse à souhait. Chapeau melon vissé sur le crâne, clope au bec, en compagnie de son fidèle ami Pixel, il exerce la profession exaltante de détective privé et les affaires sont nombreuses ! Des adultères, des maris jaloux, des épouses trompées, etc. Ni très rémunérateur, ni très glorieux que tout ceci. Alors, Sylvo fréquente assidûment les bars et les lieux de plaisir en tout genre où son charme envoûte ces dames... Jusqu'au jour où lors d'une banale enquête de routine il se trouve mêlé à une machination dépassant l'entendement. Le voilà, bien malgré lui, chargé de l'affaire par l'un des trois puissants ducs de Panam. Saura-t-il tirer son épingle de ce jeu compliqué et dangereux ?"

RueFarfadet

Voilà un livre dont je suis ressortie avec une impression très mitigée.
L'auteur réinvente Paris - ou plutôt Panam - grâce à d'habiles jeux de mots comme la Butte-Momie ; de plus le texte est truffé de références et clins d'œil tous plus sympathique les uns que les autres.

Malheureusement, cela n'a pas suffi à me convaincre. L'intrigue peine à se mettre en place, l'atmosphère générale est très désenchantée et un peu lourde. Quand à notre héros l'elfe, je l'ai juste trouvé insupportable, très blasé, sans réel intérêt pour ce qui lui arrive ; heureusement que Pixel son comparse a réussi à me faire sourire.

A côté de cela, je ne peux nier avoir passer un bon moment de lecture car l'écriture est vraiment soignée, travaillée mais sans doute trop bien léchée pour réellement réussir à m'emporter. Le tout manque un peu de souffle et d'émotion à mon goût et j'ai l'impression d'être passée à côté.

D'autres avis plus enthousiastes chez Sia, et ma compagne de challenge MarieJuliet qui m'avait choisi ce livre.

chronique-express

LPDA-logo