Lors d'un précédent article sur les clairières, Séléné la gribouilleuse me rappelait en commentaire qu'il y en avait souvent dans les romans du Moyen-Age. J'en ai relu quelques-uns depuis mais j'ai trouvé plus de jardins et de vergers ; ce qui m'a fait penser aux magnifiques tapisseries de l'époque. J'avais alors esquissé quelques lignes restées oubliées jusqu'à la semaine dernière lors de la publication de mon dernier coloriage qui m'a rappelé celles qu'on appelle "Mille fleurs" (en savoir plus)

Ces tapisseries de la fin du XVe et début du XVIe siècle montrent des scènes du quotidien et autres sur un fond entièrement fleuri, ce qui évoque irrésistiblement à mes yeux la douceur du printemps et s'accordent si joliment avec certaines chansons polyphoniques de l'époque (celle au-dessus est un peu plus ancienne). Alors pour le plaisir, en voici quelques-unes

Millefleurs-promenade
Promenade au jardin

Millefleurs-aubain
Au bain, avec des musiciens pour plus de plaisir …

Millefleurs-broderie
et broderie, activité très prisée des dames de l'époque.

Mais les plus connues sont sans doute les six tapisseries qui forment la série de "la Dame à la licorne" à la fois célébre et mystérieuse, et qui mettent en scène les cinq sens plus celle appelé "A mon seul désir" ci-dessous", toutes visibles au Musée de Cluny à Paris (la photo vient du même site).

DameLicorne-Amonseuldésir

De quoi donner envie de flâner au soleil, de respirer l'air chargé des parfums des fleurs nouvelles et d'aller se réconforter au jardin seul ou à deux ;)

Hors "la Dame à la Licorne", les photos viennent du site des tapisseries d'Aubusson.