4e de couverture - éd. Gallimard (Jeunesse)
"Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s'engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l'accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l'Ecosse, tandis qu'enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d'humour et de poésie."

Vango1

"New York, 1936. Accroché au sommet des gratte-ciel, Vango poursuit l'homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connait pas de trêve. Quel est le chasseur et quelle est la proie ? L'amour d'Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?
A travers les forêts du Caucase, le ciel de Paris ou de l'Ecosse, ce second volume achève somptueusement la saga de Vango."

Vango2

Alors que je cherchais un livre d'un auteur dont le nom ou le prénom commence par T, j'ai croisé ce roman chez une copinaute qui en parlait avec un tel enthousiasme, suivie en cela par d'autres lectrices, que je n'ai pas résisté et me suis empressée de l'emprunter à ma bibliothèque préférée. Et j'ai bien fait car j'ai dévoré les deux tomes en quelques jours et ce fut tout simplement un énorme

Coup-de-coeur

C'est simple, j'ai tout aimé dans ce diptyque.
- les personnages : Le héros d'abord, Vango est un jeune homme un peu funambule, épris de hauteur et de liberté. Il a un passé rempli de secrets et est poursuivi à cause de ceux-ci. Alors il va essayer de comprendre pourquoi il doit continuer à fuir et se cacher , et peut-être même se venger. Il est incroyablement attachant - et vous savez que ce n'est pas dans mes habitudes de m'arrêter à cela - et en même temps insaisissable puisque solitaire, avec un don pour se rendre quasi invisible et disparaître dès qu'il en a besoin (il m'a rappelé Arsène Lupin) ; en prime, il semble impossible pour qui le côtoie de ne pas l'apprécier, voire l'aimer. C'est donc un de ces héros qui vous marque et reste en mémoire bien après avoir refermé le livre.
Ceux qui l'entourent sont aussi particuliers, que ce soit Ethel la jeune fille éthérée (je suis certaine que son prénom n'est pas dû au hasard) et qui ne tient pas en place, Mademoiselle, l'étrange gouvernante, La Taupe ou Zefiro. Chacun d'entre eux a un lourd passé, une histoire à (re)construire et finalement vit plus ou moins en marge de la société ; c'est sans doute ce qui les rend si extraordinaires.
On trouve aussi un commissaire obstiné face à une affaire des plus étranges ; des méchants qui cherchent à éliminer Vango et qui s'allient par hasard ou par intérêt; et quelques personnages historiques que l'on croise plus ou moins longtemps comme Hugo Eckener, directeur de l'entreprise Zeppelin au moment de l'histoire (et là ce sont les aventures de Boro qui remontent) ou Joseph Staline.
- or le contexte historique est un autre des points forts du livre. Il forme la trame sur laquelle se tissent les aventures de Vango avec un axe double, d'une part la montée en puissance du nazisme en Allemagne et de l'autre la révolution russe et le régime stalinien. Les deux sont plus évoqués à travers l'intrigue que réellement posés mais sans eux il n'y aurait tout simplement pas d'histoire (là encore, les aventures de Boro ne sont pas loin). Mais cela demande une petite base de connaissances avant afin de pouvoir tout apprécier (clin d'œil aux plus jeunes à qui elles pourraient manquer).
- cela fait plusieurs fois que j'utilise le mot aventures, rien ne caractérise mieux cette intrigue : c'est un roman d'aventures dans le meilleur sens du terme car il se passe énormément de choses dans ce livre. Un meurtre, de multiples fuites, des complots et trahisons, des rebondissements et retournements de situations, l'action semble omniprésente ; et ce d'autant plus que l'auteur nous fait voyager. Des îles du sud de l'Italie au nord de l'Ecosse, des toits de Paris aux gratte-ciel de New-York, sa plume nous emporte, nous transporte sans interruption dans un souffle épique et des décors à couper le souffle. Cela va donc vite, très vite et pourtant l'auteur parvient à ménager de belles pause entre terre et ciel.
- car je ne peux terminer ce billet sans vous parler de l'écriture de Timothée de Fombelle. J'avais déjà bien accroché lors de ma lecture de Tobie Lolness ; mais là je suis carrément tombée sous le charme de son style. Il est à la fois vif, alerte et totalement empreint de poésie, avec des détournements d'expressions ou une façon de laisser des phrases en suspens, tout en douceur ; ce qui fait d'autant plus ressortir les passages plus forts et plus violents ainsi que les différentes émotions des protagonistes. Un régal à lire et je suis restée subjuguée, scotchée à mon roman.

Au final, c'est un fabuleux roman d'aventures dans lequel tout est réussi. Il est prenant, trépidant, poétique, émouvant et j'en passe. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai vibré. Bref, j'ai aimé et vous le conseille fortement. A lire dès 12/13 ans … sans limite d'âge :D

1mois=1consigne2015
Mars : Lire un roman dont le nom ou prénom de l'auteur commence par T

http://i59.tinypic.com/1ghen6.jpg