4e de couverture - éd. J'ai lu -
"Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d'un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. alors qu'ils se croient à l'abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d'un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d'embraser le monde. Que les puissants tissent de noires alliances.
Ils vont devoir choisir un camp. Leur martyr ne fait que commencer..."

Peru-Martyrs2

Après la lecture commune du Livre 1, je ne pouvais que donner suite pour le Livre 2. J'y ai mis un peu de temps, probablement parce qu'il est sorti à un moment peu propice pour moi mais ça y est je l'ai lu.
Un tome 2 est toujours un peu spécial à mes yeux, car je crains souvent de ne pas retrouver ce que j'ai aimé dans le 1 et en même temps qu'il soit trop identique. Pari réussi ici et j'ai tellement bien accroché que je l'ai dévoré, beaucoup plus vite que le précédent (j'étais en vacances, ceci expliquant cela).

Attention ! spoilers sur le Livre 1.

La fin du premier livre était assez insupportable car nous avons laissé les 3 héros principaux dans des situations telles qu'un retour en arrière devenait impossible mais que dans le même temps tout était envisageable (même de changer de héros !). La question qui me taraudait réellement était : mais, comment vont-ils faire pour se retrouver ? Je ne vous donnerai pas la réponse bien entendu mais je peux vous dire qu'Oliver Peru a réussi à me surprendre plus d'une fois dans ce tome 2.

J'ai aimé :
- Les chapitres 0 qui nous en apprennent  plus sur un des personnages énigmatiques du Livre 1 : le borgne ; mais aussi sur le passé des différents royaumes et comment ils en sont arrivés à la situation initiale. Des réponses quoi ! mais qui ne sont pas sans poser de nouvelles questions.
- l'évolution des personnages, c'était déjà un des points forts du premier tome mais là, j'ai été complètement bluffée que ce soit pour les deux frères Irmine et Helbrand mais aussi pour d'autres personnages comme le roi Karmalys, Dorien Lisbach et bien sûr Kassis qui avait déjà beaucoup changé et qui commence à prendre une dimension des plus intéressantes.
- l'intrigue elle-même, bien qu'elle demeure fondée sur les mêmes principes entre prendre ou combattre le pouvoir, s'imbrique de plus en plus et les différents groupes de protagonistes ne sont pas toujours du côté qu'on le pensait de prime abord. Il faut dire que la construction fait passer le lecteur de l'un à l'autre d'une façon apparemment aléatoire mais en fait totalement implacable ;  ce qui finit par donner une sorte d' immense partie d'échecs dans laquelle les "fous" pourraient bien damer le pion au roi.
- la part de plus en plus présente de la magie des Arsekers. Le premier tome m'avait laissé sur ma faim de ce côté-là et j'étais ravie d'en savoir davantage sur leurs capacités même si les fantômes sont toujours aussi impressionnants
- et je ne peux passer sous silence, encore une fois, le style d'Oliver Peru, toujours aussi dense  et travaillé, que j'ai pourtant trouvé plus fluide à lire. Je suis incapable de dire si c'est que j'avais l'esprit plus disponible ou si c'est la connaissance de l'univers qui a produit cet effet. Sans doute un peu de des deux mais de toute façon, c'est un régal d'écriture.

Certaines réflexions ont particulièrement trouvé écho avec mes préoccupations actuelles, notamment lorsque Akinessa doit renoncer à son idée d'éducation pour tous et d'utiliser le budget prévu à cet effet pour l'armée, renforcer sa sécurité et conforter son pouvoir. Si vous avez lu mon article précédent, je crois que vous voyez tout de suite à quoi cela m'a fait penser.

J'ai cependant regretté
- qu'il n'y ait pas quelques moments plus légers, voire un peu d'humour de temps en temps car l'atmosphère est souvent lourde, tendue, parfois oppressante (et puis on ne voit presque pas le nain Jarud)
- quelques retournements un peu faciles (mais sans doute lis-je trop de fantasy :D), dont l'apparition de la fin que j'avais un peu senti venir, même si cela promet pour la suite.

Au final, c'est un excellent opus que ce deuxième livre qui offre une intrigue de fantasy, certes classique mais, bien trouvée et souvent surprenante. Encore une fois (oui j'ai déjà fini mon billet précédent ainsi) : vivement la suite !

ABCImaginaire-logo2015
lettre P

Les avis de mes copines de lecture : - Solessor - DarkToy  - Vashta Nerada - La tête dans les livres - yuya46 - Altaira - angelebb - Camille7 - Sia