Arsène Lupin contre Herlock Sholmes

Résumé de l'histoire : Un secrétaire d'acajou disparait avec le billet gagnant du lot qu'il contenait, le diamant bleu, joyau royal, se volatilise au nez et à la barbe des propriétaires, une simple lampe juive est volée de l'intérieur… un seul coupable : Arsène Lupin. Mais qui réussira à comprendre comment ces vols se sont produits et à retrouver les objets perdus ? Il faut au moins l'as des détectives Herlock Sholmes pour se mesurer au génie et démasquer les combines d'Arsène Lupin.

ArsèneLupin2

Faisant suite directement au recueil de nouvelles qui présentent les premières aventures du gentleman-cambrioleur, ce roman est encore une fois divisé en plusieurs parties, toutes faisant appel à Herlock Sholmes pour résoudre les énigmes qui laisse la police sur le côté.
Et le duel est grandiose car il oppose le sérieux et l'opiniatreté du détective à l'insolence et l'ingéniosité du voleur qui semble avoir toujours un coup d'avance, même si la partie est loin d'être facile.

Arsène Lupin s'en donne à cœur joie dans ce tome : déguisements, tours de passe-passe, bourreau des cœurs au charme ravageur, il prend aussi soin de ces dames qu'il ne veut pas mettre dans des positions désagréables. Bref, il est partout, se joue de tous (ou presque) pour le plus grand bonheur du lecteur qui rit beaucoup - petite citation sans spoiler -

"Ce qui nous réjouit dans ce qu'on pourrait appeler les spectacles Arsène Lupin, c'et le rôle éminemment comique de la police. Tout se passe en-dehors d'elle. Il parle, lui, il écrit, prévient, commande, menace, exécute, comme s'il n'existait ni chef de la Sûreté, ni agents, ni commissaires, personne enfin qui pût l'entraver dans ses desseins. Tout cela est considéré comme nul et non avenu. L'obstacle ne compte pas.

Et pourtant elle se démène, la police ! Dès qu'il es s'agit d'Arsène Lupin, du haut en bas de l'échelle, tout le monde prend feu, bouillonne, écume de rage? C'est l'ennemi, et l'ennemi qui vous nargue, vous provoque, vous méprise, ou, qui pis est, vous ignore."

En face de lui Herlock Sholmes qui refuse de s'en laisser compter et emploie toute sa patience et sa logique à contrer chaque obstacle mis devant lui, tout en admirant malgré lui le travail fourni par son ennemi, ses capacités d'anticipation, d'organisation et surtout la confiance qu'il inspire à ceux qu'il a pris sous sa protection. Pour ceux qui sont des habitués de Conan Doyle, l'image donnée est proche de la parodie - en particulier dans la manière qu'à Sholmes de traiter Wilson - mais pour les autres, elle offre un adversaire à la mesure d'Arsène Lupin, ce qui donne un roman particulièrement réussi.

Le style est à la hauteur de l'intrigue et des personnages très enlevé avec un ton plein de verve et d'ironie, comme si le narrateur s'amusait autant qu'il amuse le lecteur.

J'ai donc relu cette aventure avec beaucoup de plaisir et ai presque immédiatement enchaîné avec la suivante.

* * * * *
L' Aiguille Creuse

Résumé de l'histoire : Lors d'un cambriolage où rien n'a été volé, Raymonde de Saint-Véran tire sur un rôdeur mais celui-ci reste introuvable. Quelques jours plus tard, la jeune femme est enlevée. Isidore Beautrelet jeune lycéen de passage ne croit ni au cambriolage, ni à un enlèvement vengeur et se met en quête de la vérité. Face à Arsène Lupin, il aura fort à faire pour découvrir le mystère caché dans un étrange document lié à l'affaire…
Voici l'une des aventures les plus exceptionnelles d'Arsène Lupin!

ArsèneLupin3

Dans le cadre du Challenge, j'avais initié une lecture commune sur ce tome, me souvenant que c'était un des plus complexes et des plus intéressants du début de la série. Malheureusement pour certains de mes co-lecteurs, j'avais oublié qu'il valait mieux connaitre ceux qui précèdent pour l'apprécier pleinement. Ils ne m'en ont gentiment pas tenu rigueur. Quand à moi, grâce aux échanges que nous avons eus, j'ai redécouvert cette aventure palpitante quasiment sous un nouveau jour.

Dès le départ on sent que l'histoire va être plus rude : des armes à feu, un mort et un blessé qui disparait comme par magie. A chaque fois que je relis ce premier chapitre, je me dis : Non ce n'est pas possible ! Arsène Lupin ne tue pas, ce n'est pas lui…
La suite semble tout aussi étrange voire incompréhensible jusqu'à l'entrée en scène d'Isidore Beautrelet, véritable héros de cette histoire. Il est jeune, plein de naïveté et en même temps très observateur, mais surtout il sait se servir de son cerveau et de la logique. C'est réellement un personnage très attachant qu'on aimerait voir un peu moins malmené.

Car Arsène Lupin dans ce tome est tout sauf fair-play et il se joue de son jeune adversaire sans prendre de pincettes. Sans doute reconnait-il dans le petit Beautrelet un cerveau capable de se mesurer au sien mais quand même… A sa décharge, il faut dire que le mystère le touche directement au cœur de son organisation, et que le démasquer est la mettre en péril durablement. Cela a pourtant bien du mal à excuser les moyens employés et Arsène Lupin semble beaucoup plus sombre, plus arrogant et plus mordant dans ce tome que dans le précédent ; et le charme opère moins bien.
La fin, avec le retour d'un Herlock Sholmes très en colère, est d'ailleurs tout aussi difficile bien qu'absolument inévitable si l'on veut que notre cambrioleur continue à officier sans attaches.

Je ne peux conclure sans noter le rôle important des paysages de Normandie où se passe l'histoire. Moi qui ne connais pas du tout ce coin, autrement que par les tableaux de Monet, je pense qu'il faudra que j'aille mettre mes pas dans ceux d'Arsène Lupin, de son auteur et de bien d'autres comme Maupassant que je vous citais déjà dans le premier tome ou Proust par exemple. En tout cas, l'intrigue ne serait rien sans les falaises d'Etretat et le pays de Caux

Monet-Falaises-Etretat

Au final, cette aventure est une enquête complexe mais conduite de main de maître par Maurice Leblanc, qui n'hésite pas à mettre son héros en difficulté et à nous le montrer sous un jour moins favorable et plus violent mais tout aussi convaincant que dans les tomes précédents.
Et si vous voulez tout savoir sur L' Aiguille Creuse, lisez-le !

L'avis de mes co-lecteurs : - Shakes - Nicolas - Livrepoche - Errant - Oriane0102 - tautiton - cassie56 - Lianne - Fan2polar - Salhuna - Camille7 - Nanounette

Challenge-Lupin-logo