En ce long week-end plus qu'ensoleillé, je me suis dit à plusieurs reprises que le bonheur était aussi simple que de contempler son jardin et de prendre le temps de savourer ses couleurs, ses odeurs tout en écoutant le grillon grillonner, les insectes bourdonner et les oiseaux chanter pour finalement ne rien faire d'autre que de flâner …

colo-Jardin1
extrait du Jardin Féerique de Joanna Basford - éd. Marabout

ou de s'asseoir Au bord de l'eau…


Texte de Sully Prudhomme - musique de Gabriel Fauré

Puis si l'orage passe, vous pourrez toujours apprécier de la fenêtre votre Jardins sous la pluie - C. Debussy