Tome 2 : Volée noire

4e de couverture - éd. Milady
"Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l'apparition d'une nouvelle droge violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l'Encloe, d'éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D'autant que l'homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l'une des leurs"

MegCorbyn2

Attention spoilers sur le tome précédent

Une des particularités de cette série est la continuité entre les tomes, car non seulement ils ne peuvent pas se lire séparément, mais en plus chacun d'entre eux se déroule peu de temps après le précédent. L'intrigue principale est ainsi plus prégnante que dans certaines autres comme Mercy Thompson par exemple (ou Chasseuse de la Nuit, où il n'y en a quasiment pas).
Volée Noire reprend donc quelques semaines après la fin de Lettres écarlates et la tempête provoquée par les Elémentaires est encore dans toutes les mémoires. Pourtant Meg Corbyn rêve de plumes noires ensanglantées dans la neige et d'étranges phénomènes concernant tant les humains que les Autres se déroulent dans diverses villes de Thaisia. Cela permet d'une part d'approfondir le monde créé par l'auteure au-delà de Lakeside , en particulier vers le village de Port Batelier, ou même au-delà de Thaisia ; et d'autre part d'introduire de nouveaux personnages que ce soit chez les Autres ou chez les humains avec les Intuits.

L'histoire développée dans ce tome va aussi développer plusieurs éléments importants déjà plus ou moins mis en place précédemment comme le mouvement HAT (Les Humains Avant Tout) et ses discours manipulateurs, l'esclavage et l'utilisation des cassandra sangue qui sont ni plus, ni moins élevées comme du bétail, et bien sûr sur les Autres et les relations qu'ils ont entre eux ou avec les humains.
De plus, on en apprend davantage sur les pouvoirs des prophétesses de sangterribles et magnifiques créatures de Namid, qui peuvent se révéler dangereux tant pour elles que pour les autres.
La tension va peu à peu monter et conduire à une nouvelle traque qui sera lourde de conséquences pour la suite.
Dans le même temps, la relation entre Meg et Simon s'approfondit, mais on est loin d'une romance cliché et j'adore ça !
La place des humains dans l'Enclos commence aussi à se modifier en particulier au niveau des employées amies de Meg et de la police.

Et encore une fois, il y a le ton employé : plutôt sombre, parfois très réaliste - presque glauque - puis au détour d'une phrase, d'une expression, on éclate de rire (comme lorsque Simon compare Meg à un jouet qui couine). Le côté addictif et un peu mélancolique est toujours aussi présent et je me suis régalée avec ce tome autant qu'avec le premier.

Coup-de-coeur

Tome 3 : Gris présages

4e de couverture - éd. Milady - attention spoilers sur le tome précédent
"Depuis que les Autres ont libéré les cassandra sangue de l'esclavage, les fragiles prophétesses de sang courent un grave danger. Simon Wolfgard, chef des terra indigene de l'Enclos de Lakeside, n'a d'autre choix que de faire appel à Meg Corbyn. En effet, les entailles de la jeune femme rév!lent d'étranges visions qui sont pour Simon le seul espoir de mettre un terme au conflit. Son sacrifice est nécessaire, car l'ombre de la guerre s'étend de l'autre côté de l'Atlantik, et les conspirations d'un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia…"

MegCorbyn3

Je trouve souvent difficile de parler d'un tome en milieu de série, encore plus en enchaînant les avis tant cela peut vite devenir répétitif. Alors pour ce troisième opus, je vais me contenter de pointer quelques éléments qui m'ont davantage marquée :
- d'abord la construction de ce tome qui énonce les jours à chaque début de chapitre et permet ainsi de savoir ce qui se passe en même temps, à plusieurs endroits à la fois ;
- de même l'intrigue fait se croiser une histoire privée lié au policier Monty avec le fil rouge principal dans lequel le mouvement HAT se dévoile de plus en plus et que manifestement une guerre se prépare. Encore une fois les Autres vont devoir intervenir pour se défendre, mais pas seulement ;
- les doutes et hésitations de Simon Wolfgard, qui n'est pas qu'un Loup autoritaire mais aussi un chef protecteur progressiste … et très perturbé par les sentiments fort peu "louvesques" qu'il a pour Meg - je sais que cela a déplu à certaines lectrices qui l'ont trouvé trop mou mais pour moi il est évident qu'il n'a aucune idée de ce que veut dire tomber amoureux et comment se comporter de manière humaine avec ça. Alors oui, il ne la joue pas Alpha tout en muscles et en sexytude mais il en est d'autant plus crédible - ;- et j'ai particulièrement apprécié le fait que malgré les manipulations, les provocations et les nombreuses tensions qui règnent, on voit les petites cassandra sangue trouver une place et que la fin laisse de l'espoir pour la suite ; ainsi que le surnom de Meg devenue l' Eclaireuse !

Bref, même si ce tome ressemble un peu à une transition, c'est encore une fois un coup de cœur et j'ai attendu avec impatience la sortie du tome 4 lors de ma première lecture.

chronique-express