Tome 1 : Au commencement du crime

Ed. J'ai Lu
"New York, hiver 2058, Le lieutenant de police Eve Dallas consacre sa vie à traquer les criminels. Dans son métier, pas de place pour les sentiments. Ni pour les états d'âme. Alors, les cauchemars qui hantent ses nuits, elle les oublie. Comme son passé. Mais le jour où l'on découvre Sharon DeBlass assassinée à son domicile, sa belle assurance bascule, Son enquête strictement confidentielle la conduit chez Connors, milliardaire au passé trouble, séduisant et énigmatique, que tous les indices placent au premier rang des suspects. Lorsque deux autres prostituées sont assassinées, Eve se débat entre suspicion et passion. Le meurtrier la nargue. Connors veut l'aider. L'un resserre lentement son étau autour d'elle... tandis que l'autre l'enivre de ses étreintes..."

Eve-Dallas1

Voila une série que j'avais envie de lire depuis ma  découverte de l'auteure avec L' Ile des trois sœurs et comme cette dernière, ce fut une bonne pioche. Il est à noter que la seule chose que j'en savais, est que c'était une série policière et que je n'avais pas lu la 4e de couverture. J'ai donc beaucoup aimé ce premier tome en particulier parce qu'il m'a surpris à plusieurs reprises.

Ainsi quand j'ai ouvert le roman, je m'attendais à un petit polar classique sans rien de plus mais il n'est pas que ça.
D'abord, il se passe dans le futur en 2058 (c'est écrit sur le résumé… que je n'avais pas lu) donc j 'ai trouvé cela étonnant. Seulement, comme il a été écrit en 1995, c'est un futur dont certaines techniques sont déjà largement dépassées, ce qui donne un contexte rétro-futuriste étonnant et très sympa.
Ensuite il y a une bonne part de romance à laquelle je ne m'attendais pas  du tout (vous ai-je dit que je n'ai pas lu le résumé ?) mais comme Nora Roberts excelle de ce côté-là, j'ai complètement craqué pour cette histoire à la Castle (même si ils concluent beaucoup plus rapidement ; et heureusement !)

A côté de cela, l'enquête sur la mort de la fille d'une bonne famille de New-York est prenante et plutôt bien menée. Nora Roberts parvient à distiller une certaine tension dans les relations entre Eve Dallas et Connors même si on sait qu'il ne sera pas le coupable. L'ensemble n'est pas non plus trop facile, et j'ai bien accroché avec les personnages secondaires qui pimentent un peu l'action.

Ajoutez à cela que l'écriture tient la route, que les deux héros cachent des secrets qui donnent envie de les connaître mieux ainsi que le message - récurrent chez les américaines - contre les violences domestiques. Ce qui donne un ensemble plaisant : de la bonne littérature populaire, sans prise de tête.

Au final, j'ai beaucoup aimé ce premier tome que j'ai envie de qualifier de roman de gare - on l'achète pour passer un bon trajet -  à cause du côté un peu glauque des crimes, de l'enquête pleine d'action, et du mélange avec la romance un peu facile mais agréable à lire. Cela m'a suffi pour avoir envie de lire la suite.

ABC-logo

Tome 2 : Crimes pour l'exemple

Les caresses du beau Connors ont endormi la méfiance de la jeune détective Eve Dallas. Le beau milliardaire est pourtant le seul lien entre les deux femmes retrouvées assassinées.

Eve-Dallas2

Comme mon été de lecture s'est déroulé sous le thème "suite de séries" et que j'avais besoin d'un autre polar pour le challenge de la Licorne, j'ai donc lu entre deux pavés le deuxième tome des aventures du Lieutenant Eve Dallas.

J'y ai retrouvé avec plaisir l'univers plus ou moins futuriste, l'héroïne toujours aussi déterminée à lutter contre le crime même si cela doit interférer avec sa vie privée et donc le mélange amour et suspense noté sur la couverture de mon vieil exemplaire.

L'enquête sur l'assassinat de deux femmes très en vues médiatiquement parlant est dans un premier temps déroutante et l'on patauge joyeusement sans réel indice ni coupable. Cependant, je l'ai trouvée un peu en-dessous la précédente, car à partir d'un certain lien, le coupable devient trop évident et les raisons qui le poussent aussi ; ce qui ne rend pas la lecture désagréable pour autant.

J'ai de plus apprécié dans ce tome la place donnée aux liens entre la police, la justice et les médias, ainsi que la manière dont ils sont traités.

C'est donc un deuxième tome dans la lignée du précédent, à la fois ressemblant et avec une petite pointe d'originalité. L'évolution de la relation entre Connors et Eve donne encore une fois envie de poursuivre la série. Ce que je ferai quand j'en aurai l'occasion.

challenge-licorne3-logo

chronique-express