Le blog va fêter ses 8 ans dans quelques semaines ; 8 ans parsemés de pauses plus ou moins longues, de périodes d'enthousiasme ; de moments avec beaucoup d'investissement pour le faire connaître sur les réseaux sociaux, pour partager avec d'autres blogs et des semaines entières sans rien d'autre qu'un article par ci, par là ; le plus souvent en me forçant pour une raison ou une autre (challenge, partenariat etc). Je pense avoir toujours été adepte du slow-blogging - avant même que le terme n'apparaisse - je dirais plutôt que je suis une blogueuse du dimanche d'ailleurs. Mais depuis plusieurs mois je n'y trouve plus  vraiment mon compte.

Alors en ce début d'année, je viens partager avec vous mes doutes sur la poursuite de ce blog. Attention cela risque d'être assez long. Si vous ne voulez pas tout lire, passez à la conclusion.

livre-clédeSol

Lorsque j'ai commencé à écrire ici, la blogosphère était plus condensée qu'actuellement et surtout elle était en ébullition autour du phénomène phare de l'époque - que je découvrais aussi -  : Twilight autant la série que les films d'ailleurs. Et c'est par là que je suis arrivée sur le net avec mes petits articles inspirés par la lecture de la saga et toutes les idées romantiques, fantastiques et au-delà auxquelles je pensais. J'ai eu la chance d'être gentiment encouragée par des internautes sympathiques, de surfer sur une vague qui a duré suffisamment longtemps pour que le blog en profite et s'installe tranquillement, puis je me suis inscrite sur Livraddict. Tout en continuant l'exploration de mon univers perso, j'ai commencé à parler de mes lectures mais je menais les deux de front et trouvais cela bien ainsi.
Depuis, la blogosphère littéraire a évolué, avec une tendance à se multiplier en quantité - pas toujours en qualité malheureusement - et surtout a pris une importance plus que relative pour certaines maisons d'édition. Les partenariats, service presse et phénomènes de mode littéraire (romance érotique, new adult … ) se sont mis à fleurir sur un certain nombre de blogs que je suivais (et qui me suivaient) mais je n'ai pas pris ce virage-là. Je ne le regrette pas le moins du monde car cela ne me correspondait pas et je continue quand même à suivre les différentes actualités littéraires à côté.
Pour Les Iles de My, la conséquence fut toutefois assez rapide. J'ai de moins en moins écrit d'articles autre que les avis de lecture et si pendant un temps je suis restée dans la vague, rapidement je m'en suis éloignée et ai perdu … des lecteurs.
Au cours de l'année 2016, je me suis aperçue que, malgré la présence de fidèles que je tiens encore une fois à remercier,  les statistiques étaient redescendus au niveau du tout début. Comme dans le même temps écrire des chroniques me devenait de plus en plus pesant, l'idée de tout arrêter a commencé à me trotter dans la tête. J'ai fait tout l'inverse puisqu'en voulant mettre tous mes articles à plat dans cet objectif, j'ai repensé le blog avec un nouveau décor, des liens remis à jour et une envie renouvelée de relancer les grands articles. Force est de constater aujourd'hui que je n'y suis pas parvenue.

Alors où en suis-je ? Tout simplement à peser le pour et le contre.

Du bon côté des choses : j'adore mon blog que je relis avec plaisir, j'aime l'idée d'avoir un espace d'échanges personnel avec des écrits plus élaborés qu'ailleurs (forum ou carnet de lecture) et j'aime écrire, en particulier sur des sujets qui me tiennent à cœur comme toutes ces correspondances que j'aperçois entre littérature, musique et art ainsi que sur les adaptations et les nombreuses références qu'on peut y trouver. D'ailleurs de côté-là, je fourmille d'idées mais …

De l'autre côté (non pas le côté obscur :P) : malgré tout ce que je viens de dire, plein de choses ne me plaisent pas dans l'état actuel. Je pense que cela vient du format blog mais ne me vois absolument pas partir sur une aventure plus complexe d'avoir mon site complet même si cela ouvrirait de nouvelles possibilités de classement et peut-être, à terme, davantage de visibilité pour tout ce qui ne relève pas des avis de lecture.
A propos de ces derniers, j'ai de plus en plus de mal à les écrire. A quelques exceptions près, une chronique complète me prend énormément de temps et les phrases sont loin de couler de source même quand j'ai une idée précise de ce que je veux dire. Elles sont devenues davantage une contrainte qu'un réel plaisir et comme je manque souvent de temps au quotidien, cela en enlève encore un peu plus.
Ce manque de temps fait aussi que je ne parviens pas à garder le suivi des autres rubriques initiées de manière régulière et durable. Si je prends pour exemple les articles autour du mot NUIT , à l'origine je pensais faire un cycle sur une année ; commencé en décembre 2014, il n'est toujours pas terminé (et pourtant ils font partie des articles les plus consultés). Alors, voir plusieurs "en cours" traîner de cette manière a parfois souvent un peu tendance à m'angoisser et m'enlève donc le plaisir de l'écriture  et du partage. 
Et je passe sur mes doutes existentiels du type "est-ce original ?" ; "est-ce qu'il n'y a pas plein de gens qui n'ont pas déjà dit la même chose en mieux ?", "est-ce que ça va parler à quelqu'un ?" etc etc etc - car quoiqu'on en dise, écrire un blog ce n'est pas que pour soi mais aussi pour être un minimum lu et entendu - ou sur les questions très personnelles que cela en vient à me poser (oui Cogito ergo sum peut devenir très lourd à porter)

Bref, vous l'avez compris, le contre est bien plus long et important que le pour ! Merci d'ailleurs de m'avoir lu jusqu'ici et je ne vous fais pas languir plus longtemps.

Comme dit en préambule, j'ai déjà fait de nombreuses pauses, souvent motivées par des éléments extérieurs au fait de bloguer, et là je n'ai pas envie de garder tout ce que je viens d'exprimer en suspens. Je me donne donc jusqu'aux 8 ans du blog - soit environ deux mois - pour trouver un second souffle, une nouvelle façon de bloguer (qu'il va falloir que je m'invente de toute pièce) et relancer ce qui est en cours. Si je n'y parviens pas, je vous tirerai ma révérence pour une durée indéterminée.
Là-dessus, je vous souhaite une

BONNE ANNEE 2018
pleine de livres, de musique, d'art et de beauté !