4e de couverture - éd. 10/18 (Grands Détectives)
"Une nouvelle enquête s'offre au détective William Monk.
En lui demandant son aide, Mrs. Julia Audley Penrose le plonge dans l'embarras, car il s'agit d'un problème difficile : une agression sexuelle dont a été victime sa sœur. Seuls le professionnalisme de Monk et l'aide précieuse d'Hester Latterly - elle-même confrontée à la mort violente d'une patiente, étranglée à l'hôpital de Londres où elle travaille - et de Lady Callandra, sa bienfaitrice, permettront de résoudre cette douloureuse affaire."

Perry-Monk4

Quatrième opus des enquêtes du détective William Monk, Vocation fatale est l'un des plus étonnants jusqu'ici (et pourtant j'ai déjà souligné combien cette série me surprenait à chaque fois).

Tout commence par une une première affaire qui semble vite résolue, et il faut un peu de temps avant que la seconde (et principale) se mette en place. Cependant, on s'aperçoit rapidement qu'il va y avoir un lien entre les deux, même si celui-ci ne se dévoile que tardivement. L'attrait de l'intrigue qui fait se retrouver tous les personnages récurrents réside dans la construction proche d'un course contre la montre judiciaire  à la poursuite de preuves permettant d'incriminer le bon suspect.
J'ai encore une fois totalement adhéré à cette histoire malgré un petit bémol. En effet, j'ai trouvé qu'alors que Monk, Hester ou Rathbone avaient toutes les cartes en main, ils mettent beaucoup de temps à interpréter correctement le sens des paroles et des écrits de la victime - mais sans doute sont-ils trop engoncés dans leur éducation pour imaginer autre chose - et je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler les révélations finales. D'ailleurs le côté historique transparaît moins dans cet opus pour laisser davantage de place au sociétal et à ces différences très importantes entre les hommes et les femmes que ce soit dans la vie quotidienne que dans les aspirations que chacun peut avoir et dans les études pour les réaliser.
J'ai aussi énormément apprécié l'idée que l'enquête ne s'arrête pas avec l'arrestation d'un coupable mais bien sa condamnation. La partie du procès est d'ailleurs très intéressante et haletante avec beaucoup de tension.
Bref, encore un tome passionnant et la suite attend sur mes étagères.

Challenge-10-18

chronique-express