Tome 1 - 4e de couverture - éd. Milady
"SON MÉTIER : FLIC.
SON HOBBY : INVOQUER DES DÉMONS.
Kara Gillian est chargée d'enquêter sur une série de meurtres abjects. Convaincue que le tueur a un rapport avec les arcanes, elle compte bien mettre à profit ses pouvoirs occultes pour l'arrêter. Pourtant, cet atout pourrait se retourner contre elle lorsqu'elle invoque sans le vouloir une créature d'une beauté surnaturelle dont le contrôle lui échappe. Kara n'a plus droit à l'erreur, d'autant plus qu'un agent du FBI soupçonneux surveille ses moindres faits et gestes."

KaraGillian1KaraGillian2KaraGillian3KaraGillian4KaraGillian5

Kara Gillian est une série que j'ai commencée il y a environ 3 ans sur les conseils de nombreuses copinautes amatrices d'urban fantasy. C'est aussi l'une des rares où j'ai réellement accroché dès le premier tome. Il faut dire qu'elle a quelques atouts qui lui permettent de se démarquer par rapport à ce que j'ai déjà lu.

D'abord j'ai bien aimé l' héroïne qui n'est ni une cruche qui découvre ses pouvoirs, ni une "rentre-dedans" version "je fonce et je réfléchis après" (même si cela lui arrive de temps en temps mais pas dans le premier tome). De par son métier - lieutenant de police - et son statut d'invocatrice, elle est consciente des dangers qui l'entoure, voire même un peu paranoïaque, et plutôt posée par rapport à certaines autres dans le même genre. Et surtout elle est totalement humaine. Peu encline à se faire des amis, elle va pourtant réunir au fil des tomes autour d'elle la médecin légiste Jill plutôt pétulante et dynamique, des agents du FBI sexys et mystérieux … et quelques démons mais j'y reviens plus loin.

J'ai apprécié que les intrigues - en tout cas jusqu'au tome 4 - soient de véritables enquêtes et je dirai même plus des enquêtes version série américaine avec indices analysés en laboratoire, réflexions et grand final. Cela donne une structure cadrée pour chaque histoire tout en laissant au fil rouge de la place mais pas une importance capitale. Les meurtres sont parfois un peu glauques et certains passages difficiles si on s'y attarde mais cela reste supportable. A cela s'ajoute, au moins dans les premiers tomes qu'on ne s'arrête pas en pleine action ou sur un retournement de situation insupportable : chaque enquête se résoud même si les dénouements peuvent paraître un peu rapides, ce qui est dû aux interactions avec les démons.

Et c'est donc un autre point fort de la série que l'univers des démons qu'on va découvrir de plus en plus au fur et à mesure des tomes jusqu'à passer un tome complet dans leur royaume coloré et mystérieux. C'est un monde assez complet qui est proposé avec ses différentes espèces (de toutes tailles, de toutes couleurs, certains qui font peur quand d'autres sont plutôt attendrissants …), ses lois assez rigides et complexes - en particulier sur les contrats et les serments - et ses paysages qui, il faut le dire, font rêver … on se croirait au paradis. Puis, il y a les Seigneurs démons, sexys en diable (oui c'est le paragraphe jeux de mots pourris :P ) mais tout aussi dangereux que beaux. Et là je n'en dis pas plus, si ce n'est que le premier que l'on rencontre m'a terriblement fait penser à Legolas dans sa description, ce qui a eu le don de me faire rire plus qu'autre chose. Plus on avance dans la série plus on en apprend et plus on veut en savoir, ce qui est un bon point pour l'auteur.

Enfin, l'écriture (et/ou la traduction) est plus qu'honnête. Même si il n'y a pas un style marqué, comme chez Patricia Briggs),  c'est une langue soignée  sans vulgarité inutile, ni "on" à tout bout de champs. Ce n'est pas non plus une langue trop simple, puisqu'on y trouve du vocabulaire technique au niveau policier ou invocations , et que l'on sent un vrai travail derrière. Bref, c'est fluide et agréable et à lire sans excès dans un sens ou un autre (et c'est assez rare pour le noter).

Comme de plus la série a tendance à se bonifier au fur et à mesure, je ne peux que vous la conseiller si vous ne la connaissez pas encore :)

Quelques remarques sur certains tomes, à ne pas lire si vous ne les avez pas lus.
Tome 1 : C'est un tome d'introduction qui pose pas mal de questions tout en donnant quelques pistes de révélations. Le dénouement m'avait un peu déçue car Kara découvre le tueur mais pas sa fausse identité, du coup, on a l'impression qu'elle n'a pas trouvé (alors qu'on a toutes les réponses). Donc une sensation bizarre sur la fin, augmentée par le rebondissement du "retour" un peu trop tiré par les cheveux.

Les tomes 2 et 3  sont dans la continuité avec le mélange enquête policière à l'américaine et démons qui tient vraiment bien la route, le tout agrémenté ou pimenté au choix des affaires de cœur un peu compliqués d'une héroïne vraiment très humaine.

Tome 5 :  je l''ai beaucoup moins apprécié que les précédents, notamment parce qu'il se déroule entièrement dans le monde des démons et donc change totalement par rapport aux autres alors que justement je l'avais choisi à ce moment-là pour avoir le mélange policier/créatures que j'aimais. Mais l'action y est très présente et les révélations surprenantes et intéressantes pour la suite. En fait, il ne fait sens qu'avec le suivant.

Tome 6 : La fureur du démon

Attention, si vous n'avez pas lu les tomes 5 et 6 révélations sur l'intrigue !
4e de couverture - éd. Milady
"SON MÉTIER : FLIC.
SON HOBBY : INVOQUER DES DÉMONS.
Invocatrice de démons et à présent consultante pour le FBI, Kara Gillian a passé plusieurs mois au royaume des démons, à s'entraîner tout en se remettant de la trahison du seigneur démon Rhyzkahl. De retour sur Terre, elle va se lancer à la recherche d'un invocateur retenu prisonnier par les alliés de Rhyzkahl. Les machinations de ce dernier sont plus complexes que Kara n'aurait pu l'imaginer.
Pourtant, elle ne peut se permettre d'échouer dans cette quête car le prix à payer serait… son âme."

KaraGillian6

 Après un tome 5 totalement différent mais riche en complots, trahisons et révélations, j'avais hâte de connaître la suite de cette série et surtout de retrouver la dynamique que j'avais apprécié dans les premiers tomes, agrémentée de ce qui s'était passé dans le 5.

Et je n'ai pas été déçue, bien au contraire, j'ai littéralement dévoré cet opus que j'avais le plus grand mal à poser une fois plongée dans ma lecture. Il faut dire que tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment.
Kara est de retour sur terre et doit reprendre ses marques dans sa vie et dans sa maison, occupée par Ryan et Zack. Elle est aussi à la recherche d'Idriss alors que sa nouvelle fonction au sein du FBI va la conduire à suivre plusieurs enquêtes pour enlèvement puis meurtres. Il y a donc une bonne dose d'action dans ce tome.
J'ai aussi apprécié de retrouver tous les personnages de l'entourage de Kara et surtout de voir leur évolution car entre les personnalités secrètes de certains, la grossesse de Jill et les réactions très différentes au retour de Kara, tous change un peu voire beaucoup et cela relance l'intérêt de l'intrigue. Et bien entendu il y a les démons.Si on voit beaucoup moins les méchants de l'histoire, Maztal et ses compagnons sont très présents et jouent un rôle essentiel.

La romance passe davantage au second plan mais les sentiments, émotions et interrogations de Kara sur sa vie et ses nouveaux pouvoirs tiennent une place importante au cœur de ce tome. Elle s'ouvre petit à petit et alors même que sa place d'invocatrice est plus grande, parait encore plus humaine.

Je n'ai eu que deux regrets : l'un sur la non-fin - ce n'est même pas un cliffhanger, juste l'impression que le roman s'arrête au milieu d'une action - et l'autre … de ne pas avoir la suite sous la main (elle n'est toujours pas traduite et je ne peux pas vous dire si elle le sera un jour).

Au final, ce tome 6 est sans aucun doute un des meilleurs tomes de la série (bien qu'il ne pourrait pas être aussi bon sans tout ce qui s'est déroulé avant), je l'ai lu d'une traite et j'ai adoré. Je n'ai qu'un mot : vivement la suite !

ABCImaginaire2018
lettre R - 5/13