4e de couverture - éd. Milady
"Enlevée et retenue en otage par l’un des plus puissants vampires au monde, Mercy parvient à échapper de justesse à son ravisseur. Seule et désarmée au beau milieu de l’Europe, à des milliers de kilomètres des siens et entourée d’ennemis potentiels, Mercy doit à tout prix parvenir à nouer de nouvelles alliances pour éviter de déclencher la guerre qui gronde entre loups-garous et vampires. Car des magies anciennes sont à l’oeuvre, prêtes à dresser les meutes les unes contre les autres et déchaîner le chaos. Et au coeur de la cité millénaire de Prague, les fantômes rôdent…"

MercyThompson10

Comme d'habitude, lorsqu'un nouveau tome de cette série sort, l'attente est longue entre la parution originale et l'arrivée en poche de la version française. Donc comme d'habitude, il n'est pas passé par la case Pile à Lire et je l'ai commencé à peine acheté. Et whaouh ! ce tome est juste EXCELLENT ! j'ai juste adoré.

Alors pourquoi excellent ? parce qu'on y retrouve tous les ingrédients qui font le charme et la force de cette série avec quelques éléments nouveaux ou plus originaux qui lui redonne de l'élan après 2 tomes que j'avais trouvés un peu en-dessous.

Attention - révélations - ne pas lire si vous n'êtes pas rendus à ce tome !

Comme souvent, Mercy se retrouve dans le pétrin sans avoir pu anticiper quoique ce soit et il faut plusieurs chapitres pour comprendre que son enlèvement découle directement de ses déclarations du tome précédent. Elle est donc kidnappée sur son territoire - et celui de la meute - par un des vampires le plus puissant d'Europe. Après avoir réussi une évasion spectaculaire, elle se retrouve seule à Prague où son statut de compagne d'Adam et ses étranges pouvoirs vont être mis à rude épreuve pour qu'elle s'en sorte.
Pendant ce temps-là, Adam va tout faire pour la récupérer et il va devoir trouver des alliés surprenant,s y compris chez les vampires et un certain Matt Smith (les admirateurs de Doctor Who apprécieront le clin d'œil), qui n'est pas celui qu'on croit (j'ai adoré la révélation là-dessus).

Cela donne deux particularités à ce tome :
d'abord la construction décalée dans l'espace et le temps puisque le lecteur suit d'une part Mercy et d'autre part Adam. Il faut veiller à chaque début de chapitre mais cela donne beaucoup de charme à l'ensemble.
D'autant plus que pour que nous suivions correctement Adam, il devient narrateur ! Et des chapitres Adam c'est toujours une bonne pioche dans cette série, Patricia Briggs parvenant à modifier légèrement son écriture pour mieux nous faire entrer dans son esprit. Le changement de point de vue est donc vraiment réussi et très intéressant.

A côté de cela, Mercy est vraiment au mieux de sa forme. On revoit (enfin !) le petit coyote, elle se débrouille pour trouver de l'aide d'une manière toujours aussi étonnante, tant de la part des fantômes que de créatures supposées disparues - coup de chapeau pour l'utilisation des légendes de Prague -  et va encore réussir à dénouer des fils quasi inextricables tout en ramenant de l'ordre (à sa façon) sur le territoire de la meute de la ville.

Enfin, l'intrigue alterne entre moments politico-diplomatique entre loups-garous et vampires, et des passages de pure action parfois même un peu brutale avec des batailles bien rendues et un final explosif. On en apprend aussi davantage au passage sur le passé de Marsillia et Stefan, ainsi que de certains membres de la meute.

C'est d'ailleurs mon seul regret : la meute du bassin de Columbia n'est que peu présente dans ce tome. Mais on ne peut pas tout avoir.

Au final, ce dixième (déjà) tome de Mercy Thompson se lit d'une traite, et renoue avec la qualité des meilleurs de la série, avec en prime quelques petits plus qui lui donne un nouveau souffle. Comme je dis à chaque fois : vivement la suite ! (mais là il va falloir être patient).

chronique-express

ABCImaginaire2018
6/13 - lettre B