4e de couverture - éd. Folio-SF
"Quand les hommes de la planète Lanmeur accèdent au voyage spatial, ils ont la surprise de découvrir que d’autres humanités s’épanouissent dans l’univers. Un hasard ? Peut-être pas. Lanmeur lance alors l’idée du Rassemblement et envoie des contacteurs sur ces mondes plus ou moins avancés, avec pour mission de les intégrer à sa propre civilisation. Mais quel projet se cache derrière ces sociétés si différentes ? Qui sont les Rêveurs de l’Irgendwo, auxquels Lanmeur devra tôt ou tard se confronter ?"

Ce livre contient :
- Ti-Harnog
- L'homme qui tua l'hiver
- Mille fois mille fleuves…

Lanmeur1

Ce livre m'a été offert par MarieJuliet lors d'un swap anniversaire, c'est aussi grâce à elle qu'il avait atterri dans ma liste d'envies d'ailleurs. Publié à partir de 1984, Le Cycle de Lanmeur est considéré comme (je cite) "la pièce maîtresse de l'œuvre de Christian Léourier et véritable classique de la science-fiction française" et sa réédition a reçu le prix spécial du Grand Prix de l'Imaginaire en 2013. J'étais donc plutôt curieuse de le découvrir, même si je l'ai laissé traîné dans ma bibliothèque un certain temps, souvent par manque d'envie de ce genre lorsqu'arrivait l'heure du choix d'une nouvelle lecture.
Malheureusement, j'ai un peu l'impression d'être passée à côté. Je ne peux pas dire qu'il m'a déplu, mais il ne m'a pas du tout transportée dans son univers et sa lecture fut des plus laborieuses (alors qu'il n'a rien de compliqué).

Pour une raison étrange, je ne me suis pas mis en tête que ce livre étant une intégrale, il allait contenir plusieurs tomes. Et pourtant j'ai en effet coupé ma lecture en suivant les 3 histoires tant j'ai eu du mal à entrer dans chacune d'elles.
Ainsi chaque partie du roman se déroule sur une planète différente - d'où le fait que ce livre se classe comme planet-opera -  qui n'ont aucun point commun de prime abord, mise à part l'arrivée ou la présence préalable des Lanmeuriens venus du ciel. Je dis de prime abord car à chaque fois on y trouve
- un peuple autochtone avec une société plus ou moins hiérarchisée fonctionnant sans réel problème ni tension apparents, et avec des cycles quasi immuables ;
- ces mêmes sociétés tournent autour de quelques croyances ou religions, parfois empreintes de légendes et de superstitions, qui sont souvent au centre des intrigues ;
- des intrigues qui en surface semblent assez dissemblables  mais se croisent aussi bien sur la forme du récit que sur le fond ; toutes partent d'une situation donnée que l'arrivée d'un élément perturbateur - lanmeurien -  va transformer peu à peu jusqu'au dénouement (enfin façon de parler car rien n'est vraiment fini) assez prévisible une fois qu'on a compris le contexte. Cependant le message (si il y en a un) reste encore confus à ce stade.

Ces ressemblances alors même que chaque planète propose des décors et des idées très différentes les unes des autres, ont malheureusement installé un certain ennui au cours de ma lecture, d'autant plus que, si l'on ne sait pas qu'on est sur des planètes et que les lanmeuriens viennent de l'espace, l'ensemble est plutôt éloigné de la science-fiction ou du space-opera tel qu'on peut se l'imaginer.
Enfin, j'ai eu un vrai problème avec le style de Christian Léourier. L'écriture est relativement soutenue (ce qui ne me pose pas de problème en soi) cependant, elle a un côté heurté, très froid et analytique, un peu à la manière d'un compte-rendu ou d'un carnet de bord, qui rend la lecture très peu fluide. De plus, même dans les moments les plus forts ou lorsque les personnages prennent la parole, je n'ai ressenti que très peu d'émotions et suis restée totalement en-dehors.

Au final, j'ai gardé relativement bien les idées et la construction de ces trois histoires, mais mon ressenti est très mitigé à peu près aussi froid et analytique que la façon d'écrire de l'auteur. Malgré tout la suite m'intrigue par certains côtés : à quel moment ? comment et pourquoi ces trois histoires vont se rejoindre ? maintenant que chaque planète a changé quelle va être son évolution ?
Cependant, ce que je sais du résumé de l'intégrale 2 - qui semble dans la même veine - ne m'incite guère pour l'instant à poursuivre l'aventure de Lanmeur.

L'avez-vous lu ? qu'en avez-vous pensé ?

ABCImaginaire2018
8/13 - Lettre L

ssw-8