Cela fait maintenant quelques années que j'ai fait la révolution dans ma salle de bain, et je me suis dit que j'allais vous raconter ce changement radical dans ma vie. Mais je tiens à préciser deux choses :
- d'abord les articles qui suivront sont le partage d'une expérience personnelle et en aucun cas des conseils de spécialistes. Si vous avez de gros problèmes de peaux, consultez d'abord un médecin ;
- ensuite, même si je vais citer quelques marques que j'utilise, aucun des articles n'est sponsorisé.

L'année où je suis passée au savon - voir le premier article de cette série -, j'ai aussi pris conscience que j'allais peut-être enfin pouvoir trouver la solution idéale pour "hydrater" ma peau.
En effet, comme beaucoup j'avais, pour le visage, une crème de jour (et parfois une crème de nuit) plus un fond de teint matifiant pour montrer une belle peau. Mais la plupart du temps je n'étais pas satisfaite ne parvenant pas à trouver le crème qui me convenait et en changeant de fait environ 3 fois par an avec au moins une pour l'été - plus légère et donc jamais suffisante pour l'hiver, moment où j'avais besoin de quelque chose de plus gras. Les derniers temps j'étais arrivée à une solution un peu bancale ayant une crème pour l'été sur laquelle je mettais une BB crème teintée lorsqu'il faisait plus froid. J'utilisais alors les produits des marque bio Melvita ou Sanoflore qui me paraissaient être de bon compromis entre mon désir de produits sain et des tarifs raisonnables. Cependant, aucune n'était vraiment adaptée à ma peau, c'est pourquoi lorsque  grâce aux vidéos de Julien Kaibeck j'ai pris conscience que je pouvais me passer de ces produits pour simplement mettre de l'huile végétale, je n'ai hésité que le temps de trouver celles que je voulais.

Huiles-Végétales

Car des huiles végétales, il en existe des centaines, avec des qualités très différentes, toutes n'étant pas fabriquées de la même façon. De plus, chacune a des propriétés différentes. De quoi s'y perdre autant qu'au rayon cosmétique du supermarché ou de la para-pharmacie les plus achalandés que vous trouverez. Mais pourquoi de l'huile ? Je laisse la parole à Julien

Vous imaginez bien qu'après ça, plus question de tergiverser.
Alors quelle huile choisir ? Cela dépend essentiellement de son type de peau - voir vidéo - et  des petits soucis que vous désirez traiter au passage.

Après mes nombreuses lectures, j'ai commencé simplement par
1 - arrêter tous les autres produits,  mis à part mon savon pour me laver le visage
2- remplacer ma crème habituelle du matin (et uniquement le matin) par de l'huile bio de JOJOBA qui est recommandée par tous comme l'huile universelle que vous ayez la peau grasse, mixte ou sèche - je la prenais à ce moment-là chez Pranarom, marque que j'utilisais déjà en aromathérapie - la qualité est irréprochable mais comme on ne la trouve qu'en pharmacie elle est un peu chère.

Les premières semaines, j'étais enchantée du résultat - mes proches pourraient attester que je passais mon temps à vanter ce changement (et les économies que j'allais faire) : pensez donc ma peau semblait retrouver toute sa vitalité pour moins de 10€ les 50 ml alors que je ne mettais que quelques gouttes par jour !
Mais au bout d'un mois, un mois et demi, j'ai vu réapparaître les pores sur une zone grasse, des petits boutons, la peau qui tire un peu et rougit à d'autres endroits et j'ai commencé à me décourager un peu
Alors j'ai repris mes recherches et suis tombée sur le blog d'une pharmacienne - Oleassence - qui expliquait dans ses articles l'effet rebond. OK, pas de panique, continuons un peu. Et j'en ai profité pour faire le tour de ce site : alors le ton est un peu pédant avec les "huiles précieuses" et les nombreux adverbes superlatifs, les conseils sont répétés, voire rabâchés dans un même article ; mais les connaissances partagées sont plus qu'intéressantes et c'est à partir de là que j'ai eu envie de fabriquer mes propres mélanges d'huiles (que Julien comme Christine appellent sérums).

Dans mon enthousiasme d'avoir trouvé LA solution miracle qui allait pouvoir régler tous les problèmes que ma peau avait (enfin du moins ceux que je pensais avoir), je me suis amusée avec le petit logiciel mis à disposition des abonnés du blog Oleassence ; dans la foulée j'ai acheté 4 ou 5 huiles différentes supplémentaires (en veillant quand même à rester dans un budget raisonnable) et j'ai commencé à mélanger tout ça joyeusement.
Un mois d'essai - nouvelle déception… re-essai… pas encore ça… re-essai… Zut ! et je vous passe le reste.
Au bout de 6 mois (et donc 6 essais différents), je commençais à bien connaître ma peau puisque j'avais observé son comportement (parfois de manière obsessionnelle) pendant tout ce temps-là. Et il est devenu évident que je devais simplifier mes mélanges pour 2 raisons principales :- d'abord, même si elle présente une certaine sensibilité passagère, je n'ai pas de réels problèmes de peau ; donc traiter ce qui n'existe pas, ne sert à rien ;
- ensuite parce que j'attendais je ne sais quel résultat incroyable (une peau photoshoppée sans doute, à force de conditionnement ?), et que le seul que j'ai vraiment eu était une peau en bonne santé, ce qui résolvait tout.
Dès lors pourquoi vouloir chercher à atténuer telle petite ride d'expression, faire disparaître dans la minute le petit bouton de contrariété qui ne sera plus là le lendemain … J'ai donc appris dans l'histoire à vivre avec ma peau et à lui donner uniquement ce dont elle a besoin, c'est-à-dire

- un mélange de 2 (maximum 3) huiles végétales complémentaires
il suffit d'en avoir une du sud (Méditerranée, Tropiques…) et une du Nord

additionné de quelques gouttes (j'en compte 1 pour 1ml d'huile) d' huile essentielle qui en renforce les effets (et permet de plus la conservation sans autre ajout).

Maintenant que je suis bien rôdée, j'ai pris l'habitude de préparer environ 30ml de sérum à la fois, et mon flacon tient 3 mois sans problème. J'ai donc deux mélanges
- un pour l'été et début de l'automne à base de JOJOBA (+ pépins d'argousier en juin et septembre-octobre)
- l'autre pour l'hiver et le printemps avec du CHANVRE et de l'AVOCAT.
Pour les huiles essentielles, je mets quelques gouttes de romarin, riche en vitamine E + quelques gouttes de bois de Hô l'hiver

De plus, j'utilise aussi de l'huile de NOYAUX D'ABRICOT pour les lèvres et les mains au quotidien et d'autres au fur et à mesure de mes besoins, en ayant profité pour bannir aussi les laits pour le corps et les après-soleils.

Question marque ? Après voir délaissé Pranarom pour une question de prix tout simplement, testé Aromazone plus que brièvement ayant été déçue des produits reçus (et lu en prime quelques articles peu reluisants sur eux), je n'achète plus mes huiles végétales et essentielles que chez Bioflore - le site est très agréable, la qualité au rendez-vous avec de nombreux conseils - en prime, j'ai la chance qu'il soit distribué en direct pas très loin de chez moi ce qui est un plus non négligeable :D
Je tiens quand même à préciser qu'on trouve d'autres marques très intéressantes dans les Biocoop et magasins du même type.

Alors pour terminer quelques petits conseils pour vous lancer :
- d'abord savoir ce que vous voulez - si vous êtes une adepte du teint zéro défaut parfaitement maquillée pour ressembler à une star de ciné sur papier glacé, je crains que vous ne soyez pas vraiment prête à sauter le pas ; par contre si vous cherchez à vous simplifier la vie, à avoir une peau qui rayonne de santé, une salle de bain allégée de mauvais produits, c'est le bon moment pour essayer le savon et l'huile.
- détoxifiez votre peau - c'est à dire arrêtez tous les produits que vous utilisez actuellement, y compris ceux qui sont bio etc et pendant un mois ou deux, n'appliquez sur votre visage que de l'huile de JOJOBA  en massage. Vous pourrez alors mieux déterminer votre type de peau et ce dont elle a besoin.
- prenez le temps de choisir vos huiles pour votre mélange et surtout faites-le vous même. Il existe de très bons mélanges en vente mais vous allez les payer fort chers alors qu'une bouteille d'HV coûte entre 3 et 20 euros avec une moyenne de 10 pour les plus utilisées, ce qui fait pour un mélange de 2 huiles une vingtaine d'euros pour plus d'un an de sérum - la slow-cosmétique c'est aussi économique !!!

Et pour vous aider dans ce choix, voici quelques huiles par type de peaux (résumé de mes lectures, liste non exhaustive) avec une couleur pour le SUD et une pour le NORD
Peaux Sèches
: Argan, Avocat, Bourrache, Calophylle, Jojoba, Sésame, Monoï
Peaux Normales : Rose Musquée, Onagre, Argan, Jojoba
Peaux Grasses : Pépin de Raisin, Jojoba, Argousier
Peaux Matures  (certains diront 30 ans - sic! - d'autres 40, moi plutôt 50, à vous de voir) : Onagre, Argan, Bourrache, Avocat, Macadamia, Pépin de Raisin
Peaux Mixtes : Pépin de Raisin, Jojoba, Nigelle
Peaux dévitalisées, fatiguées : Argousier, Bourrache, Calophylle
Peaux irritées ou sensiblesChanvre, Calophylle, Onagre, Sésame
et beaucoup d'autres que vous pouvez retrouver sur les blogs et sites déjà cités.
Je vous laisse aussi les regarder pour les huiles essentielles sur lesquels il faut adopter davantage de précautions.

A noter que depuis mes recherches, certaines autres huiles ont le vent en poupe comme celle de noisette qui remplace avantageusement le jojoba sauf pour les peaux sèches ou l'huile de coco ainsi que celle de germe de blé pour les peaux plutôt sèches.

Au final, surtout faites simple et laissez le temps à votre peau de retrouver ses défenses naturelles, c'est encore ce qui fonctionne le mieux.