La fin de l'année approche, pour ne pas dire qu'elle est déjà là et j'ai eu envie de faire un petit point sur ces événements importants ou non qui auraient eu toute leur place sur le blog mais sur lesquels je n'ai pas écrit par manque de temps, d'inspiration ou juste d'envie sur le moment. Alors petit récap' dans un joyeux désordre, juste pour le plaisir d'en dire quelques mots :

1989 - 2019 : 30 ans après la chute du mur de Berlin
et revoir avec toujours autant d'émotions les images de l'époque, me souvenir de la joie ressentie et de la fête à l'université avec les copains et copines étudiants. Quelles étaient nos espoirs et nos illusions à ce moment-là ? je ne saurais plus le dire si ce n'est qu'un vent de liberté nous semblait souffler pour un monde meilleur. L'est-il vraiment devenu ?

1919 - 2019 : 100 ans après le prix Goncourt de Proust pour A l'ombre des jeunes filles en fleur
J'ai relu (pour la 4e ou 5e fois) ce tome de A la Recherche du temps perdu l'an dernier et n'ai toujours pas réussi à mettre en mots ce que j'y aime et ce qui m'y agace (car oui, il m'arrive d'être agacée par Proust) mais une chose est certaine à mes yeux : il méritait amplement ce prix et les commémorations de l'année. Alors, je ne manquerai pas d'y revenir dès que je pourrai (peut-être à l'occasion de ma lecture du tome suivant).

Lire-Proust

1819 - 2019 : 200 ans de la naissance d'Offenbach
Et oui, j'ai fêté le 150e anniversaire de la mort de Berlioz mais j'ai laissé de côté ce génial compositeur connu particulièrement pour ses opéras bouffe mais qui était aussi un violoncelliste hors pai. Puisque nous sommes dans une période de fêtes, rattrapage avec deux airs (et un troisième en fin d'article) - parmi les centaines qu'il a pu écrire - qui me mettent en joie.


Couplet des Rois dans une mise en scène complètement déjantée


 Dame Felicity Lott en Grande Duchesse, un régal pour les oreilles et beaucoup d'humour.

Au passage, si vous n'aimez pas l'opéra ou l'opérette allez voir du Offenbach ça vaut toujours le détour et revenez me dire ce que vous en pensez ;)

* * * * *

D'un point de vue personnel, je n'ai pas pris le temps de vous parler de mon amour pour Dowtown Abbey et du magnifique film qui en a été tiré.

Dowtown-Abbey-affiche

En tant que fan de la série je me suis régalée de bout en bout : c'est un méga épisode de Noël avec plein de petites références, tous les ingrédients habituels et la cerise sur le gâteau du grand écran ; les images sont magnifiques. Un très bon moment ! Et je vous invite à lire l'avis du Capharnaüm éclairé (deux copinautes de très bon goût) car je n'aurais pas dit mieux. :)

Mon grand regret de l'année est de n'avoir pas réussi à publier quelques articles sur nos vacances en Normandie qui nous ont conduit d'Omaha Beach à Giverny : entre les évocations de la Seconde Guerre Mondiale, les paysages qui m'ont plus que ravie - les plages immenses, les falaises, les petits villages typiques au détour d'une route en pleine verdure - puis la lumière, oh cette lumière ! et Etretat et son Aiguille  - comment ne pas évoquer Maurice Leblanc et mon cher Arsène Lupin -, Cabourg et sa promenade - Proust encore ! -, les bords de Seine tellement différents de ma Vallée de la Loire et dans chaque ville les évocations des impressionnistes que nous avons complété par un détour à l'Orangerie et au Musée d'Orsay.
Je suis tombée amoureuse des ciels d'Eugène Boudin, du jardin de Monet (et de son étang), des jolies maisons en pierre du Calvados… Pour résumer ce fut une véritable parenthèse enchantée et hors du temps dont je vous reparlerai certainement au détour d'autres articles. Mais en attendant, voici quelques photos (et oui la dame au chapeau, c'est moi).

OmahaBeach

Etretat-Aiguille

Giverny-alléeRouge

 Enfin, je ne manquerai pas dans les jours prochains de publier quelques mots (ou plus) sur les dernières sorties de l'année : Star Wars IX : L'ascension de Skywalker et l'exposition Tolkien à la Bibliothèque Nationale de France - à voir absolument !

D'ici là, je vous laisse sur ces dernières paroles de La Périchole d'Offenbach, en vous souhaitant de ne pas terminer comme ça ce soir.
NB : Retrouvez aussi mon bilan lectures de 2019 par ICI.

Bon bout d'an à tous !!!