Je reprends le tout nouveau tag lancé par Vert du blog Nevertwhere . Constatant que les articles généralistes consacrés à l'imaginaire citent toujours les mêmes "classiques" des années 1950 à 1970, elle invite les blogueurs à partager leur propre liste suivant le principe :
présentez dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison.
Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000 (date de publication originale de l'ouvrage).
Vous pouvez retrouver son article complet ICI.

incontournablesSFFF-logo

Avec en prime le superbe logo créé par Anna du blog Chut… Maman lit !

Plusieurs choses m'ont rendu l'exercice difficile : d'abord le mot "incontournable" - est-ce qu'un livre que j'adore pour plein de raisons peut réellement entrer dans cette catégorie ? et restera-t-il plus ou moins une référence dans les années à venir ? -, ensuite le fait que je ne suis qu'une petite blogueuse plutôt hétéroclite et loin d'être spécialiste du genre même si j'en lis beaucoup,  enfin et surtout, cela m'obligeait à laisser de côté bon nombre de mes chouchous parus avant 2000.

Voici donc une courte liste presque classée :

- un OLNI : La Horde du Contrevent d'Alain Damasio (La Volte, 2004) ; ni totalement SF, ni vraiment fantasy mais avec un imaginaire fort, porté par une langue incroyable et sous-tendu par une multitude de messages plus ou moins philosophiques (bien que moins engagés que ses autres écrits).
Ma chronique

- de la SF douce et positive : Wayfarers - L'espace d'un an de Becky Chambers (2015 VO, 2016 VF chez L' Atalante)  pour son équilibre entre technologie et relationnel, et toute les réflexions qui s'en suivent sur l'intelligence artificielle ou ce qu'est vraiment la tolérance face aux différences (entre autres choses). La suite est dans la même lignée.
Ma chronique

- toujours en SF, un auteur à suivre (bien que j'en ai plus dans ma Pile à Lire que de lu) : Paolo Bacigalupi qui mêle post-apo et écologie notamment dans La Fille-Automate (2010 VO) - mon avis - ou Waterknife (2015) …

- celui qui me semble être le nouveau maître de la fantasy : Brandon Sanderson pour lequel je retiens en premier la trilogie Fils-des-Brumes (2006 VO, 2010 VF) qui aborde tous les thèmes de l'auteur au niveau de la politique ou de la religion avec un système de magie original, intéressant et qui évolue ; avec l'avantage d'avoir déjà une vraie fin, ce qui n'est pas le cas actuellement du deuxième arc ou des Archives de Roshar largement à la hauteur aussi.
Ma chronique

- j'aurais aimé cité mes séries préférées d'urban fantasy mais je pense qu'elles resteront anecdotiques à côté de Kushiel de Jacqueline Carey (2002 VO, 2008 VF chez Bragelonne) qui ressort par son univers soigné et détaillé, son côté pseudo-historique, son héroïne hors du commun accompagnée de personnages forts et ses aventures qui sont une véritable épopée ; le tout servi par un style impeccable. Je disais dans mes chroniques avoir trouvé le roman parfait et j'ai peu vu de déçus depuis.

Pour compléter cette liste, je voudrais citer deux séries jeunesse-ado qui me semblent avoir marqué leur génération :

- Hunger Games de Susanne Collins (2008 VO, 2009 VF), une dystopie certes un peu classique mais qui a le mérite de parler des dérives de la télé-réalité ou de la surexposition médiatique ; avec une héroïne juste comme il faut (ni trop "badasse", ni nunuche).
Ma chronique

- La Quête d'Ewilan (2003) - suivi des Mondes d'Ewilan (2004) et du Pacte des Marchombres (2006) de Pierre Bottero, pour sa fantasy parfois à la limite du fantastique très colorée et imagée dans une langue empreinte de poésie ; et tant pis si c'est parfois un peu facile.
Ma chronique

Sans aucune obligation, je serais curieuse d'avoir ceux de mes super copinautes : MarieJuliet, Mana_, Snow, Sia ou même Lelf, c'est à vous ! ;)
Et si vous voulez participer, c'est par ICI.